Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Stella Surgical, l’intelligence artificielle au service des greffes de foies

Spin-off de la start-up Smices basée près de Montpellier, Stella Surgical fait appel au couple traitement d’images et intelligence artificielle pour évaluer, via une application mobile, le taux de stéatose d’un greffon potentiel, ce qui favorise l’augmentation des transplantations hépatiques. Sa solution devrait être commercialisée en 2020.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Stella Surgical, l’intelligence artificielle au service des greffes de foies
Stella Surgical, l’intelligence artificielle au service des greffes de foies © Smices

"Via notre collaboration avec deux hôpitaux de l’AP-HP et le CHU de Montpellier, nous avons déjà une base de données de centaines d’images de foies associées aux biopsies", assure Clément Labiche, cofondateur en 2018 et CEO de la start-up montpelliéraine Smices et de son spin-off Stella Surgical, dont la technologie est présentée du 15 au 18 mai  2019 au congrès international de la transplantation hépatique ILTS à Toronto, au Canada.


L’idée de six associés comprenant chirurgiens, ingénieurs et commerciaux ? Faire appel au traitement d’image et à l’intelligence artificielle pour évaluer avec plus de précision le taux de stéatose d’un foie, paramètre le plus important de la qualité d’un greffon. Aujourd’hui, des milliers seraient rejetés à tort. Stella Surgical propose au chirurgien de prendre via l’application e-Stella de son smartphone une photo du foie du donneur potentiel lors de la chirurgie, puis de recevoir "quasi-instantanément" le retour sur le taux de stéatose (classé en trois tranches : sous 30%, de 30 à 50% et au-delà)

 

L’enrichissement de la base de données et le machine learning améliorent la précision. "L’un de nos algorithmes détoure le foie à 100% et le second est un algorithme de prédiction, breveté. La solution tourne déjà : elle est en test à La Pitié-Salpêtrière, jusqu’à la fin 2019 ou début 2020", note Clément Labiche.

 

Commercialisation "courant 2020"

Smices en bref
Créé en mai 2018 pour concevoir, fabriquer et commercialiser des dispositifs médicaux pour bloc opératoire, Smices a installé son équipe au Crès, près de Montpellier, dans une ancienne poste réaménagée pour accueillir des start-up. Incubé par le BIC de Montpellier, Smices est engagé dans un programme de maturation avec la SATT AxLR et le laboratoire LGI2P de l’IMT Mines Alès. Smices doit aussi commercialiser en 2020 Medcam, appareil permettant de nettoyer le système optique utilisé pour les cœlioscopies pendant les interventions et en cours d’industrialisation. Clément Labiche précise : "Nous aurons besoin de lever plusieurs millions d’euros."te
Objectif de Stella Surgical : augmenter le nombre de transplantations (3000 décès auraient lieu par an dans le monde par manque de foies). "Nous sommes sur une vraie innovation de rupture, aucune autre équipe ne travaille là-dessus", assure Clément Labiche. La technologie a été saluée parmi les 10 lauréats de l’appel d’offres "Recherche & Greffe" de l’Agence de la biomédecine, qui gère les données des donneurs-receveurs en France. La subvention finance la collaboration avec l’équipe du Professeur Olivier Scatton à La Pitié-Salpêtrière.


Stella a demandé un enregistrement CE comme dispositif médical de classe IIa. La commercialisation devrait démarrer au second semestre 2020. L’ouverture du capital est discutée "avec des investisseurs privés, des business angels et un industriel, qui pourrait coupler notre technologie avec la sienne, indique Clément Labiche. Nous allons recruter deux data scientists et deux développeurs, pour travailler notamment sur d’autres critères, comme la fibrose et le taux d’inflammation. La solution pourrait fonctionner aussi pour la chirurgie de l’obésité."


 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale