Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Stellantis invite Amazon dans l'habitacle de ses voitures

Stellantis se rapproche d'Amazon afin de développer un nouveau système embarqué pour le cockpit de ses voitures. Assistant vocal, système de paiement, navigation, e-commerce… Le constructeur automobile entend multiplier les applications disponibles grâce aux solutions et aux compétences d'Amazon dans le logiciel.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Stellantis invite Amazon dans l'habitacle de ses voitures
Stellantis invite Amazon dans l'habitacle de ses voitures © Stellantis / Peugeot

Stellantis a annoncé le 5 janvier 2022 avoir noué un partenariat avec Amazon. L'objectif : transformer l'expérience à bord des véhicules du groupe (qui détient entre autres les marques Peugeot, Jeep, Opel, Fiat, Chrysler...) pour l'ensemble de ses clients. Une démarche qui s'inscrit dans l'ambition du constructeur, qui entend miser sur le logiciel pour monétiser ses véhicules connectés. La plateforme STLA SmartCockpit est donc logiquement le premier bénéficiaire de cet accord. Les partenaires vont travailler à concevoir les solutions logicielles et autres applications présentes sur la plateforme qui intégrera les véhicules dès 2024.

e-commerce, paiement, entretien...
Les fonctionnalités seront présentées par le biais d'une boutique d'applications. Navigation, divertissement, assistance vocal avec Alexa, entretien du véhicule, e-commerce et services de paiement seront notamment proposés. "Grâce à l'intelligence artificielle et au cloud computing, nous allons améliorer l'expérience globale de nos clients et transformer le véhicule en espace de vie personnalisable, tant pour les passagers que pour le conducteur", explique Carlos Tavares, CEO de Stellantis.

Amazon va aider Stellantis à "renforcer ses capacités de connectivité et de personnalisation", souligne Andy Jassy, CEO d'Amazon. A mesure que les logiciels s'invitent dans les véhicules, l'expérience client doit être la plus intuitive et personnalisable possible. Par exemple, le STLA SmartCockpit s'adaptera aux centres d'intérêt des utilisateurs en mettant en avant des lieux spécifiques lors d'un trajet (restaurant, musée, centre commercial, etc.) ou en recommandant des contenus multimédias. Il est également possible d'imaginer un coach aidant le conducteur à calibrer son véhicule et optimiser ses performances, comme les Jeep, selon les trajets.

Le système embarqué sera également compatible avec les principaux services de sécurité et de maison intelligente d'Amazon afin que les conducteurs puissent surveiller et gérer leur domicile depuis l'habitacle. A l'inverse, il sera également possible de gérer le véhicule depuis sa maison et ses appareils compatibles avec Alexa.

Un environnement de développement collaboratif
Concrètement, Stellantis va utiliser les outils d'Amazon spécialement conçus pour le secteur automobile afin de développer ses propres applications. Ces outils sont largement personnalisables pour que les constructeurs puissent les adapter à leurs clients ou à leurs véhicules et Stellantis pourra également créer des fonctionnalités sur-mesure. Le constructeur mène également cette transformation en partenariat avec Foxconn et leur coentreprise Mobile Drive fondée en 2021. Stellantis ajoute vouloir former progressivement ses ingénieurs à l'utilisation des outils d'AWS.

Pour faciliter leur démarche, Amazon et Stellantis vont mettre au point un environnement de développement produit basé sur le cloud. Appelé 'Virtual Engineering Workbench', cet environnement va proposer des flux de travail automatisés et des solutions pour développer et tester les logiciels. De même la collecte et l'analyse des données sera facilitée tout comme la collaboration à distance entre divers personnes.

Analyse en tems réel
Les partenaires évoquent "une série d'accords globaux pluriannuels". Les activités Amazon Devices et de logistiques du dernier kilomètre d'Amazon sont concernées. Stellantis va par exemple fournir des véhicules électriques à Amazon qui déploiera "chaque année des milliers de ProMaster BEV sur la route", écrivent-ils.

Surtout, l'un des accords concerne le fait qu'AWS devienne le fournisseur de cloud principal du constructeur pour ses plateformes de véhicules. Stellantis explique qu'il va migrer les flux de données automobile de ses diverses marques et régions vers les plateformes cloud d'AWS. En faisant cela, Stellantis entend utiliser les capacités d'AWS dans l'analyse et le suivi temps réel des données. Le constructeur entend tirer profits des solutions pour personnaliser un maximum l'offre auprès des conducteurs et accélérer la commercialisation de nouveaux produits. A terme, l'analyse des données issues des véhicules permet également de monétiser de nouveaux services concernant l'entretien ou les assurances.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

BERTHOU
06/01/2022 17h22 - BERTHOU

Pourra t on desactiver tout ces systèmes de surveillance de nos vies privées?

Répondre au commentaire | Signaler un abus