Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

STMicroelectronics confirme la fermeture de l'usine de Rennes

Social
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le comité central d'entreprise qui s'est tenu ce matin au siège de STMicroelectronics à Montrouge (Hauts-de-Seine) n'a pu aboutir puisque les délégués du personnel ont tous claqué la porte avant la fin de la réunion. Ce qui n'empêche pas la direction de confirmer l'information devant leur être communiquée, à savoir la fermeture prochaine de l'usine de Rennes (Ille-et-Vilaine).

L'unité bretonne emploie 428 personnes spécialisées dans la fabrication de semi-conducteurs de 6 pouces, une activité en partie transférée à Singapour. Mais la direction de ST-Microelectronics explique que « tous les salariés en CDI de cette usine vont se voir proposer des possibilités de mutations accompagnées d'aides à la mobilité », notamment pour rejoindre Crolles près de Grenoble (Isère) où le groupe propose aux rennais 251 postes.

Les deux autres usines du groupe basées à Tours (Indre-et-Loire) et à Rousset (Bouches-du-Rhône) se partageront les autres reclassements. Les syndicats, dont la CFDT, refusent cette proposition et exigent le maintien de l'usine de Rennes « qui dispose de possibilités de diversifications » dans le développement de micro-systèmes électromécaniques (Mems) utilisant les techniques des semi-conducteurs.

Stanislas DU GUERNY