STMicroelectronics et bTendo veulent s'imposer sur le marché du partage vidéo

Dans ce but, le fabricant franco-italien STMicroelectronics a racheté la propriété intellectuelle de son homologue israélien bTendo, et repris ses effectifs.

 

Partager
STMicroelectronics et bTendo veulent s'imposer sur le marché du partage vidéo

Un rapprochement stratégique et financier. Les deux sociétés spécialisées dans les semi-conducteurs STMicroelectronics et bTendo ont décidé de collaborer pour mieux s'imposer sur le marché.

Leur leitmotiv ? Un minuscule pico-projecteur à intégrer dans les smartphones eu autres appareils électroniques portables qu'ils développent ensemble depuis début 2011. Pour mener à bien ce projet et conquérir ainsi ce nouveau marché, le franco-italien STMicroelectronics a annoncé dans un communiqué avoir racheté la propriété intellectuelle de bTendo, et repris l'essentiel de ses équipes.

Avec l'expertise de ST dans les MEMS (microsystèmes électromécaniques) et la technologie développée par bTendo de projection par balayage laser, la nouvelle entité née du rapprochement des deux entreprises veut devenir l'un des leaders des solutions de partage vidéo mobiles.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS