Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

STMicroelectronics et GlobalFoundries ouvrent une nouvelle fonderie en France

L'américain GlobalFoundries et le franco-italien STMicroelectronics vont construire une nouvelle fonderie à Crolles, à côté de Grenoble. Les deux partenaires évoquent un investissement de 5,7 milliards d'euros pour se projet qui sera soutenu financièrement par l'Etat dans le cadre du Chips Act européen.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

STMicroelectronics et GlobalFoundries ouvrent une nouvelle fonderie en France
STMicroelectronics et GlobalFoundries ouvrent une nouvelle fonderie en France © STMicroelectronics

GlobalFoundries et STMicroelectronics renforcent leur présence en France. Les deux partenaires ont annoncé le 11 juillet 2022 ouvrir une nouvelle fonderie de semiconducteurs dans l’Hexagone. Cette nouvelle unité de production, conçue pour produire de grands volumes, sera adjacente à l’usine de STMicroelectronics située à Crolles, près de Grenoble.
 

5,7 milliards d’euros

"La collaboration avec GlobalFoundries nous permettra d’être plus rapides, d’abaisser le seuil de risque et de renforcer l’écosystème FD-SOI européen", a commenté Jean-Marc Chéry, président du directoire et DG de STMicroelectronics, dans un communiqué.

Un avis partagé par Thomas Caulfield, CEO de GlobalFoundries, qui déclare : "Cette nouvelle extension de capacité de production opérée conjointement s’appuie sur l’actuelle infrastructure du site STMicroelectronics de Crolles, permettant à GlobalFoundries d’accélérer sa croissance tout en bénéficiant d’économies d’échelle, afin de fournir des capacités supplémentaires avec une grande efficacité des capitaux sur notre plate-forme 22FDX différenciée qui a livré plus d’un milliard de puces."

L’investissement envisagé doit s’élever à 5,7 milliards d’euros. Pour les aider, les industriels vont recevoir un soutien financier important de la part de l’État. Soutien financier qui s’inscrit dans le cadre du Chips Act qui vise à porter la capacité de production de l’Europe à 20% de la capacité mondiale d’ici 2030. "Nous continuons par ailleurs d’investir dans notre nouvelle usine sur plaques de 300 mm à Agrate, près de Milan (Italie), qui va monter en puissance au premier semestre 2023 et devrait atteindre la pleine saturation d’ici fin 2025, ainsi que dans notre fabrication intégrée de produits à base de carbure de silicium et de nitrure de gallium", ajoute Jean-Marc Chéry.

Pleine capacité de production en 2026

L’usine doit atteindre sa pleine capacité de production d’ici 2026 et pourra alors produire jusqu’à 620 000 plaquettes de 300 mm de diamètre par an. Près de 1000 emplois seront créés sur le site de Crolles. Il produira les puces de GlobalFoundries sur le marché FDX et les technologies de STMicroelectronics jusqu’au nœud 18 nm. Ces sont des puces destinées aux secteurs de l’automobile, l’industrie, l’IoT et les infrastructures de communication.

Cette nouvelle usine va également produire des puces la nouvelle génération de puces en technologie FD-SOI (Fully Depleted Silicon On Insulator). GlobalFoundries, STMicroelectronics, Soitec et le CEA-Leti ont annoncé en avril dernier collaborer sur le développement de puces basse consommation avec des fonctionnalités comme la connectivité radiofréquence (RF), les ondes millimétriques (mmWave) et la sécurité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.