Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

STMicroelectronics va doubler la capacité de son usine Crolles 2

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs investit 1,5 milliard de dollars en cinq ans dans l’extension de son usine Crolles 2, près de Grenoble (Isère). Objectif : porter la capacité de production à 6 000 tranches de 300 mm par semaine en 2017.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

STMicroelectronics va doubler la capacité de son usine Crolles 2
STMicroelectronics va doubler la capacité de son usine Crolles 2

STMicroelectronics reprend ses investissements industriels. Et c’est Crolles 2, l’usine la plus avancée du groupe avec une production sur tranches de 300 mm de diamètre, qui en profite le plus. Le groupe compte consacrer 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) en cinq ans à l’extension de ce site industriel stratégique, situé à Crolles, en Isère, à côté de Crolles 1, une usine plus ancienne fabriquant des circuits intégrés sur tranches de 200 mm de diamètre.

Ce programme a démarré en 2013 avec des travaux d’extension du bâtiment. Il devrait se poursuivre jusqu’à la fin de 2017, avec "l’objectif de porter la capacité de production à 6 000 tranches par semaines, contre 3 500 tranches par semaine aujourd’hui", précise Jean-Marc Chery, directeur général en charge de l’activité "solutions de traitement embarquées."

Centre d’expertise du groupe dans la technologie FD-SOI

Le site Crolles 2 développe et fabrique à titre pilote les circuits intégrés numériques les plus avancés du groupe, comme les Asic (circuits intégrés spécifiques) pour décodeurs de télévision ou box Internet. Il est également le centre d’expertise du groupe dans la technologie FD-SOI visant à poursuivre la miniaturisation des circuits jusqu’à une gravure de 10 nm sans modifier la conception des transistors. La gravure la plus fine actuellement en production est de 28 nm. Jean-Marc Chery, également directeur de la recherche et de la technologie, prévoit de faire l’impasse sur la gravure de 20 nm, pour passer directement à 14 nm à la fin de 2015 au niveau pilote et en 2017 en production de masse.

La production de masse n’est pas la vocation de Crolles 2. Elle sera toujours confiée à des fondeurs (sous-traitants fabriquant des puces sur les plans des clients) comme GlobalFoundries, TSMC, UMC ou Samsung.

Ridha Loukil
 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale