Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

STMicroelectronics va fermer ses portes à Rennes

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La direction générale France du groupe franco-italien STMicroelectronics maintient son projet de fermeture définitive de son usine rennaise au début du mois de mars 2004. Le fabricant de puces électroniques y emploie 465 salariés en CDI.
Le groupe s'engage à trouver une solution pour chacun des collaborateurs du site à STM Aix-en-Provence, Grenoble et Tours, mais aussi localement. Pierre Chastagner, le président de STMicroelectronics en France estime que le site de Rennes « est trop petit avec une capacité de production limitée ». Sa production va donc être transférée à Singapour. Il est vrai que l'usine  du groupe est enclavée dans un quartier très urbanisé de la ville.
Une étude est en cours (commanditée par les collectivités territoriales et l'Etat) pour connaître les pistes de diversification du site et d'éventuels repreneurs. Les syndicats refusent cette fermeture et demandent une série d'investissements pour maintenir l'usine en activité.
Stanislas du Guerny