Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Stockly, le Airbnb du stockage de loisirs, imaginé par Crédit Agricole Assurances

Crédit Agricole Assurances poursuit sa stratégie d'innovation numérique. La compagnie d'assurance vient de lancer Stockly, une plateforme en ligne de location d'espaces pour les véhicules de loisirs chez l'agriculteur. Une start-up pas tout à fait comme les autres, excubée au sein du start-up studio Barefoot & Co.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Stockly, le Airbnb du stockage de loisirs, imaginé par Crédit Agricole Assurances
Stockly, le Airbnb du stockage de loisirs, imaginé par Crédit Agricole Assurances © Stockly

Louer les entrepôts, hangars et granges des agriculteurs aux propriétaires de caravanes, camping-cars, bateaux… Voilà le concept de Stockly, une plateforme de stockage de véhicules de loisirs chez l’agriculteur.
 

Le principe est simple : l’agriculteur propose son (ou ses) espace(s) de stockage sur une plateforme en ligne. Les particuliers intéressés peuvent alors rechercher la ferme la plus proche de chez eux disposant d’un espace adapté à leurs besoins. Et y laisser leur véhicule en hivernage ou en gardiennage. Stockly vient alors garantir au particulier l’assurance sur son véhicule.


Le service est entièrement gratuit pour l’agriculteur. Si Stockly fait une recommandation tarifaire, l’agriculteur fixe lui-même son prix :il faut compter en moyenne 350 € pour un espace de stockage couvert. Le règlement se fait en ligne et la start-up vient prélever une commission de l’ordre de 20%.
 

Stockly, Une corp-up de Crédit Agricole Assurances

L’idée est née au sein du Crédit Agricole Assurances. "C’est un projet issu de notre premier challenge innovation [en 2016, ndlr]", explique Caroline Nicaise, directrice de l’innovation de Crédit Agricole Assurances. "On trouvait intéressant de travailler sur cette économie du partage. C’est un peu le Airbnb des agriculteurs. D’un côté, on complète des revenus et de l’autre, on fournit des espaces de stockage".


Mais si le projet a convaincu le jury du challenge (des membres du Comex et des professionnels de l’innovation) et bénéficié de quelques dizaines de milliers d’euros pour être lancé, l’entreprise n’avait plus d’équipe en interne pour le poursuive. "A un moment donné, les équipes sont retournées dans leurs fonctions traditionnelles ou ont changé de poste. On avait fait un partenariat avec le master Technologie et Innovation de Paris-Dauphine. Des étudiants avaient travaillé sur l’étude de marché et le business plan. On avait ce bijou. On voyait qu’il y avait un marché, mais on n’avait plus d’équipe pour le porter", raconte Caroline Nicaise.


Résultat : Crédit Agricole Assurances a fait appel à Barefoot Studio, un start-up studio. "On a excubé le projet", indique-t-elle. On a investi dans Stockly aux côtés de Barefoot". Une start-up pas tout à fait comme les autres, donc : appelez-la plutôt "corp-up".
 

Pilotée par deux personnes à temps plein, Stockly bénéficie du support d’une vingtaine de personnes (marketing, IT…) de Barefoot & Co. Sans compter la puissance et la structure de Crédit Agricole Assurances. "C’est ce qui est intéressant dans notre partenariat, c’est qu’on crée ensemble une start-up", expose Caroline Nicaise. "Nous, on a la contrainte d’avoir des process, des sphères des décisions, des comités et un cadre, ce qui a du sens car ça sécurise et c’est protecteur, mais c’est long et parfois un peu lourd. Donc là, avec Barefoot, on a des personnes qui viennent nous pousser pour faire un sorte qu’on ait cette création de valeur qu’est Stockly".


Un projet hors "core business", mais au large potentiel

Créée juste avant l’été 2018 en version Bêta, Stockly a été lancée officiellement en septembre 2018. La plateforme compte 200 agriculteurs à ce jour, mais le potentiel est large. "Le marché du stockage de mobilité de loisirs est de 700 millions d’euros dépensés", indique Augustin van Rijckevorsel, CEO et fondateur du start-up studio Barefoot & Co.. Et sur 451 600 exploitations agricoles en France (Source Agreste 2017), Stockly cible 25% d'entre elles soit 113 000 exploitations. "L’objectif sur 2019 est d’avoir entre 10 000 et 15 000 agriculteurs en France", précise-t-il.
 

"Stockly a un business model comparable à Airbnb, Uber ou autres. Le business model n’est pas basé sur la demande mais sur l’offre", ajoute Augustin van Rijckevorsel. Et c’est bien là la valeur ajoutée que souhaite apporter Barefoot Studio. "On se positionne sur des innovations de rupture, on ne vient pas faire de l’innovation incrémentale, explique-t-il. Sur la légitimité et les assets d’un grand groupe, on vient lancer des nouveaux business". Si Stockly n’est pas donc dans son "core business", Crédit Agricole Assurances souhaite de cette manière pouvoir accompagner les agriculteurs et leur proposer un service supplémentaire.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale