Streaming : Disney dépasse Netflix et augmente ses prix

En rassemblant les audiences de Disney+, Hulu et ESPN+, les sites de vidéo à la demande du groupe Disney dépassent tout juste le nombre d'abonnés de Netflix. Disney+ lancera son abonnement cofinancé par la publicité le 8 décembre, au prix de l'abonnement premium actuel qui va augmenter.

Partager
Streaming : Disney dépasse Netflix et augmente ses prix

Avec 14,4 millions de nouveaux abonnés engrangés au deuxième trimestre, la plateforme de streaming Disney+ atteint désormais 152,1 millions d'abonnés. Les trois plateformes de Disney, Disney+, Hulu et ESPN+, ont dépassé pour la première fois – de justesse - le mastodonte Netflix avec 221 millions d'abonnés, contre 220,7 millions pour Netflix qui en a perdu près d'un million sur la période.

32 milliards de dollars d'investissement dans les contenus

C'est en dehors des Etats-Unis que la base d'abonnés croît le plus fortement. Le nombre de clients en Amérique du Nord, où le marché est mature et saturé, a seulement augmenté de 100 000. Disney a toutefois revu ses prévisions à la baisse pour le reste de l'année, car il a perdu les droits de diffusion de la Première Ligue de cricket sur l'énorme marché indien.

La croissance n'empêche pas les services de streaming du groupe de creuser leurs pertes opérationnelles, à 1,1 milliard de dollars au total, en raison notamment de l'augmentation des coûts de production et d'acquisition de programmes. Le groupe prévoit d'investir la somme énorme de 32 milliards de dollars dans ses contenus cette année (près du double des dépenses de Netflix), dont un tiers pour les droits sportifs. La rentabilité est prévue pour 2024.

Pour y arriver, Disney va augmenter ses prix. La version premium de Disney+, sans publicité, coûtera 10,99 dollars par mois aux États-Unis à partir de décembre (+38 %). Ce qui restera toujours moins cher que l'abonnement intermédiaire à Netflix,

l'offre publicitaire lancée le 8 décembre

Une nouvelle offre avec des publicités sera lancée le 8 décembre aux États-Unis, au prix de l'offre sans pub actuelle (7,99 dollars par mois). Elle devrait être déployée à l'international en 2023. La publicité ne devrait pas dépasser 4 minutes par heure de programmes, et ne concernera pas les programmes jeunesse pour les plus petits. L'abonnement annuel ne sera disponible que pour la version sans pub.

Le groupe va également augmenter le prix de l'abonnement à Hulu sans publicité de 2 dollars, et celui de son bundle premium incluant Disney+, Hulu et ESPN+ de 1 dollar. Le prix de l'abonnement à ESPN+ seul augmentera quant à lui de 3 dollars dès la fin août.

Sur Hulu, les deux tiers des abonnés ont choisi le forfait avec les publicités, et le groupe s'attend à ce qu'il en soit de même pour Disney+.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS