Streamloots lève 7,2 millions de dollars pour sa plateforme de monétisation dédiée aux influenceurs

Fondée en 2018, la pépite espagnole Streamloots veut développer sa plateforme de monétisation d'influenceurs et aider les créateurs indépendants à se professionnaliser.

Partager
Streamloots lève 7,2 millions de dollars pour sa plateforme de monétisation dédiée aux influenceurs

Streamloots a annoncé le jeudi 5 novembre avoir bouclé son tout premier tour de table, qui s’élève à 7,2 millions de dollars. Bessemer Venture Partners, Samaipata, Adam Draper (Boost VC) et le Creative Investment Club, qui réunit des créateurs de contenu, mettent la main au pot.

Cette levée de fonds doit permettre à la start-up d’accélérer le développement de sa plateforme de monétisation créée à l’adresse des influenceurs. Ce financement sera utilisé pour soutenir d’une part la croissance de la plateforme et d’autre part le développement de nouvelles fonctionnalités, la plateforme souhaitant devenir un outil de création et de gestion d’entreprises spécialisées dans les contenus en ligne.

Monétiser les interactions avec les joueurs en streaming
Fondée en 2018 et basée à Valence, en Espagne, Streamloots a créé une solution permettant aux influenceurs de monétiser leur audience. Streamloots vise plus particulièrement les créateurs de vidéos diffusées en direct (streaming).

Fait notable, les quatre entrepreneurs à l’origine de la plateforme – Javier Pastor Sánchez, Jose Miguel González García, Vicent Martí Pérez et Martínez Guerrero – ont commencé par créer en 2017 une cryptomonnaie ciblant déjà les créateurs de contenu et leurs investissements. Le projet se révèle un échec et quelques mois plus tard, les startuppers espagnols lancent Streamloots. La plateforme est cette fois conçue pour monétiser les interactions en temps réel entre les influenceurs exerçant sur les réseaux sociaux et leur public. C’est le créateur qui propose le contenu et fixe le prix, en fonction des recommandations édictées par Streamloots.

Accompagner les influenceurs... en matière de santé
La solution s’est progressivement enrichie d’autres fonctionnalités permettant aux influenceurs de paramétrer leurs critères de monétisation, mais Streamloots veut aller bien plus loin en accompagnant ces professionnels du web, qui peuvent souffrir de pathologies spécifiques au temps d’exposition en ligne. Elle proposera donc en 2021 un fonds qui permet aux streamers de prendre des jours de congé sans craindre une perte importante de revenus.

La jeune pousse dirigée par Alberto Martínez Guerrero assure que sa solution permet à ses utilisateurs d’augmenter de 500% leurs revenus. Elle revendique plus de 50 000 d’utilisateurs, principalement nord et sud-américains, espagnols et britanniques, et ambitionne de se développer sur le continent asiatique. En Chine, des acteurs comme DouYu (Tencent) et Rally sont déjà positionnées sur ce marché. Stream Elements, Streamlabs, Cameo et surtout Twitch (Amazon) se sont lancés à la conquête de ce public.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS