Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SubSea Tech : la vigie des mers

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SubSea Tech : la vigie des mers
SubSea Tech : la vigie des mers

Subsea Tech commence à commercialiser son drone de type catamaran d’une longueur de trois mètres, le CAT-Surveyor. Grâce à une capacité d’emport de 80 kilos, il peut déployer toute sorte de capteurs : sonar d’imagerie, caméra vidéo, détecteurs de pollution maritime. Le CAT-Surveyor peut même embarquer un drone sous-marin filoguidé (également conçu par la PME) pour explorer les fonds sous-marins. Avançant à une vitesse de cinq nœuds, le drone est contrôlé à distance ou suit une route prédéfinie grâce à une programmation de son GPS. Dans le domaine militaire, les marins peuvent s’en servir pour la recherche de mines explosives ou assurer la protection de ses navires contre des attaques de plongeurs. Dans le domaine civil, les autorités portuaires ou les exploitants de plates-formes offshore l’exploiteront pour des missions de surveillance de leurs installations (barrages, digues…). Le CAT-Surveyor est facturé 80 000 euros, contre 250 000 à 1 million d’euros pour la concurrence. "Subsea Tech intègre toutes les parties électroniques, logicielles et de traitement des images. Pour la coque nous avons fait appel à un chantier naval près de Lorient qui la fabrique selon nos spécifications", explique son président Yves Chardard. La PME est installée dans le port de l’Estaque, au Nord de Marseille.

Son point fort : Son prix

En chiffres :  Créé en 2005, 20 salariés.

2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media