Super Nintendo World ouvrira ses portes le 4 février avec des montagnes russes Mario Kart en réalité augmentée

Universal Studios Japan a révélé la date d’ouverture de son parc d’attractions consacré à l'univers Nintendo. Situé à Osaka, il sera accessible au public à partir du 4 février prochain. Il proposera entre autres une attraction basée sur la série Mario Kart, qui combinera réalité augmentée et montagnes russes pour offrir aux visiteurs une expérience de course immersive.

Partager
Super Nintendo World ouvrira ses portes le 4 février avec des montagnes russes Mario Kart en réalité augmentée

Faisait fi ou presque de la pandémie de coronavirus, Universal Studios Japan a révélé la date à laquelle Super Nintendo World, parc à thème très attendu situé à Osaka, au Japon, sera ouvert au public. Alors qu'Universal et Nintendo programmaient une inauguration au printemps 2021, c’est finalement dès le 4 février prochain qu'il ouvrira ses portes, comme l'a repéré Bloomberg.

Un coût de 484 millions d'euros
En attendant, Universal Studios Japan (USJ) a dévoilé dans une vidéo un aperçu de ce qui sera sans doute l’une des attractions phares de ce parc, les montagnes russes Mario Kart. Situé dans le château de Bowser, cette attraction utilisera des casques de réalité augmentée et une technologie de projection mapping (projections lumineuses de formes et d’images) pour rendre l'expérience plus immersive.

Chaque participant, doté d’un casque en forme de casquette Mario, aura la possibilité de se mesurer aux autres utilisateurs. Deux wagons seront montés sur des rails côte à côte et les visiteurs auront la possibilité de s'affronter pour prendre la tête et remporter la course.


Pour rester fidèle à l’esprit du jeu de plateforme, les visiteurs du marc peuvent collecter des pièces virtuelles via un bracelet tout en parcourant le parc. Châteaux, maisons champignons des Toad et forêts rappellent bien sûr l’univers de Mario, personnage qui a marqué plusieurs générations et qui se trouve pour la première fois au centre d’un parc à thème dédié.

L’ouverture de ce parc a coûté 484 millions d'euros, selon Bloomberg. Elle peut sembler prématurée vue d'Europe alors que de nombreux pays vivent sous le coup d’un second confinement, mais le Japon est moins durement touché que le France. Le marché du divertissement hors domicile est durement affecté par la crise sanitaire et les mastodontes comme Disney font face comme les start-up du secteur (The Void…), à des pertes de chiffre d’affaires inédites. Autre acteur, cette fois japonais, en proie à des difficultés économiques, Sega, qui a annoncé se séparer de son activité dédiée aux salles d'arcade opérée par Sega Entertainment.

Un marasme économique qui contraste avec l’effervescence provoquée par cette annonce, d’autant plus que ce parc a pour ambition de s’exporter rapidement aux Etats-Unis, avec des ouvertures ultérieures en Californie et en Floride. L’inauguration des attractions Mario à Universal Studios Hollywood est prévue pour 2021 ou 2022, tandis que l’Universal Parc Epic Universe, à Orlando, devrait accueillir un parc dédié en 2023. Universal Studios monte ce faisant en puissance face aux parcs Disney, une dynamique engagée depuis 2010, avec l'ouverture des parcs Harry Potter, qui ont rencontré un grand succès.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS