Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SVOD : les grandes plateformes débourseront 300 millions d'euros pour la création française

Netflix, Amazon, Apple et Disney vont devoir mettre la main à la poche pour financer la production audiovisuelle et cinématographique française. Une convention a été conclue avec le CSA, en application de la directive européenne SMAD.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SVOD : les grandes plateformes débourseront 300 millions d'euros pour la création française
SVOD : les grandes plateformes débourseront 300 millions d'euros pour la création française © CSA/Facebook

Les grandes plateformes de streaming américaines participeront désormais au financement de la création audiovisuelle française. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a signé jeudi 9 décembre une convention avec Netflix, Amazon Prime Vidéo, Disney+ et Apple TV, qui devrait ramener entre 250 et 300 millions d'euros par an au secteur de la production audiovisuelle et cinématographique.  

20% du chiffre d'affaires en france
L'accord a été conclu en vertu d'une directive européenne de 2018, relative aux "services de médias audiovisuels à la demande" (SMAD), transposée en France fin 2020. Auparavant, seuls les éditeurs nationaux étaient tenus de contribuer au système de financement de la création. Il prévoit que les plateformes contribuent à hauteur de 20% de leur chiffre d’affaires en France pour les services par abonnement. 80% de cette somme seront consacrés à la production audiovisuelle, et 20% à la production cinématographique.

Concernant Amazon Prime Vidéo, dont l'abonnement est inclus dans un service plus large donnant accès à des offres commerciales sur Amazon et à des contenus musicaux gratuits, l'accord a fixé une participation minimum de 40 millions d'euros ou 30% du chiffre d'affaires de Prime, si ce montant est supérieur.

Selon Le Monde, Netflix représentera le plus gros contributeur de la filière, avec une participation d'environ 200 millions d'euros. La plateforme investissait déjà dans la création française.

Bientôt une nouvelle chronologie des médias
Cinq autres plateformes devront signer une convention avec le CSA d'ici la fin du mois ou se verront notifier des obligations : OCS, Canal+ Séries, et les services de VOD à l'acte de Google, Amazon et Canal+.

En contrepartie de ces nouvelles obligations, les services de SVOD attendent de bénéficier d'une nouvelle chronologie des médias leur permettant de diffuser des films plus tôt après leur sortie en salles. Actuellement, elles doivent attendre trois ans. Les négociations actuelles avec la filière cinématographique prévoient de ramener ce délai à 15 mois.