Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Swatch se met au paiement sans contact avec la smartwatch Bellamy

Plus besoin de dégainer le portefeuille : les détenteurs de cartes bancaires Visa pourront payer avec leur montre intelligente Swatch Bellamy début 2016 chez les commerçants américains, brésiliens et suisses équipés de la technologie NFC. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Swatch se met au paiement sans contact avec la smartwatch Bellamy
Swatch se met au paiement sans contact avec la smartwatch Bellamy © Swatch
Payer avec sa Swatch d'un petit coup de poignet, cela sera possible aux Etats-Unis, au Brésil et en Suisse à partir de début 2016. L'horloger suisse a signé un partenariat avec Visa et sa filiale Visa Europe, pour permettre aux détenteurs de cartes bancaires éditées par le groupe de régler leurs achats avec la nouvelle montre intelligente Swatch Bellamy. Ils pourront effectuer ces règlements chez tous les commerçants dont les terminaux de paiement sont équipés de la technologie NFC (Near Field Communication). 
 
Le PDG de Swatch Nick Hayek avait annoncé en février 2015 que sa société se lançait dans la course à la montre intelligente. La nouvelle concurrente de l'iWatch d'Apple, ou des smartwatch de Sony et autres Peeble, a déjà été présentée en Chine en octobre 2015. L'horloger avait signé sur place un partenariat avec l'éditeur de cartes bancaires China UnionPay. La Swatch Bellamy sera lancée aux Etats-Unis au Brésil et en Suisse début 2016. 
 
Son nom n'a pas été choisi par hasard : c'est un hommage à l'auteur Edward Bellamy. Il avait pressenti dans son ouvrage Cent ans après ou l’An 2000, écrit en 1888, qu'un jour les cartes de paiement auraient remplacé la monnaie physique. 40 ans plus tard, cette technologie allait faire son apparition, souligne Swatch dans un communiqué diffusé le 30 novembre. Un habile coup de com' pour l'horloger, qui essaye de se positionner comme un acteur innovant sur le marché déjà surbooké des smartwatch, sans avoir vraiment réinventé la poudre. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale