Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sylob écoule ses logiciels et services comme des petits pains

L’éditeur de progiciels de gestion intégrés Sylob annonce chiffre d’affaires et résultats en hausse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sylob écoule ses logiciels et services comme des petits pains
Sylob écoule ses logiciels et services comme des petits pains © Sylob

Chiffre d’affaires en hausse de 10%, progression du bénéfice net de 79 %, les résultats de l’exercice 2012-2013 ont de quoi donner le sourire à Jean-Marie Vigroux, président de Sylob Holding. Cette PME d’Albi (Tarn), éditeur de progiciels de gestion intégrés pour l’industrie, fournit ses logiciels et services à d’autres PME. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 7,7 millions d’euros et affiche un résultat net de 451 000 euros. L’éditeur bénéficie de la montée en puissance de Sylob 9, qui commence à convaincre des ETI. Il a également réduit ses achats, grâce au recours à des outils open source et à une moindre demande en matériel de la part des clients, que Sylob fournit dans le cadre de ses services d’installation. Les frais généraux ont également été réduits, en partie grâce au désendettement.

L’entreprise a également modifié ses structures et décloisonné les services. "Les ingénieurs de la R&D ne voyaient jamais un client, explique Sylvie Salvan, présidente de Sylob. Un informaticien sait bien programmer mais ne réfléchit pas à quoi cela peut servir." Désormais, les membres des différents services sont confrontés à la réalité du terrain et sensibilisés aux problèmes quotidiens auxquels les utilisateurs sont confrontés. "Chacun peut également faire plus facilement ce qui lui plaît, ajoute Jean-Marie Vigroux, en utilisant le principe du ticket. Cela demande, bien sûr, une certaine organisation…"

Bientôt une version en mode « cloud »

Après l’annonce en juin sur le salon du Bourget de Sylob aéro, l’éditeur lancera en octobre sur le salon ERP une version "cloud" en mode locatif à l’usage ainsi que des modules finances, qui seront disponibles au printemps 2014.

Au cours de l’année, Sylob a poursuivi son recrutement, avec une dizaine d’embauches en R&D et pour les équipes projet .Une tâche pas toujours facile. Albi a beau avoir vu sa Cité épiscopale classée au patrimoine mondial de l’Unesco, les ingénieurs sont plus enclins à choisir le bassin d’emploi de Toulouse que cette charmante préfecture de 50 000 habitants.

Patrice Desmedt

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media