T-Mobile US, Free : même style, même combat

Connu comme le trublion des télécoms français, Free vise désormais les Etats-Unis en tentant d'acquérir l'américain T-Mobile US. Un acteur qui a lui aussi bousculé le marché sur lequel il est apparu en pratiquant notamment, comme son homologue français, une politique de prix agressive.

Partager
T-Mobile US, Free : même style, même combat

Iliad, maison mère de Free, a confimé ce vendredi 1er août avoir déposé une offre de rachat de l'opérateur américain T-Mobile US. Dans son communiqué, le groupe français justifie son intérêt par le "positionnement en rupture" de sa nouvelle proie "qui, à de nombreux égards, est similaire à celui d’Iliad en France."

La filiale américaine de Deutsche Telekom partage en effet cette image de trublion des télécoms, qui colle à la peau de Free. Remboursement des frais de résilation des abonnés à ses concurrents, consultation d'internet et des SMS facilitée à l'étranger, streaming musical offert : grâce à une politique commerciale agressive, T-Mobile s'est imposé comme le quatrième opérateur américain avec 50 millions d'abonnés, derrière AT&T, Verizon et Sprint, les Orange, SFR et Bouygues américains. Dans les deux cas, le plus petit acteur du marché vient ainsi bousculer ses grands concurrents... et grapiller leur part de marché.

Autre particularité partagée, T-Mobile mise sur des services innovants pour séduire les jeunes. En 2004, avec Hifi Ringers, il devient ainsi le premier opérateur à proposer au client une personnalisation de son téléphone avec des sonneries vidéos reprenant les clips des grandes stars internationales de la musique. Une expérience prolongé sur smartphone avec la mise en ligne d'une application baptisée Caller Tunes.

Si le rachat par Iliad se confirmait, les cultures de ces deux entreprises devraient donc pouvoir se fondre sans accroc.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS