Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Technicolor annonce le refinancement d'un milliard d'euros de dette

Actus Reuters Technicolor a annoncé, mercredi 12 juin, le refinancement d'environ un milliard d'euros de dette senior afin de permettre au groupe spécialisé dans les technologies pour le cinéma et la télévision d'emprunter de nouveaux fonds à un taux d'intérêt réduit et d'étendre le profil de maturité de sa dette à 2020.
mis à jour le 12 juin 2013 à 11H48
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Technicolor annonce le refinancement d'un milliard d'euros de dette
Technicolor annonce le refinancement d'un milliard d'euros de dette © hjl - Flickr - C.C.

Technicolor va solliciter ses créanciers pour modifier certains termes de la dette concernée et mettre en place le refinancement, a indiqué la société dans un communiqué. Un véhicule d'investissement ad hoc, Tech Finance, lancera des offres séparées d'achat sur la totalité des obligations en circulation et sur l'emprunt.

"Ce refinancement représente une excellente opportunité pour Technicolor de réduire ses frais financiers, d'étendre la maturité de sa dette et de gagner en flexibilité opérationnelle", a indiqué dans le communiqué Frédéric Rose, directeur général de Technicolor.

Afin de financer les offres d'achat, Tech Finance proposera par placement privé la souscription de 330 millions de dollars (248 millions d'euros) d'obligations senior à échéance 2020 et de 745 millions d'euros d'emprunt senior à échéance 2020.

A fin mai, la dette senior nominale brute de Technicolor s'élevait à un montant total de 1.186 millions d'euros, au taux d'intérêt nominal moyen de 8,20%.

Le groupe, qui a traversé un long processus de restructuration après une procédure de sauvegarde en 2009, mise sur un désendettement "significatif" à l'horizon 2015.

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) a pris fin avril une participation dans le groupe de technologies pour les médias, dont il détient conjointement avec la Caisse des dépôts (CDC) 7,5% du capital.

(Reuters, par Alexandre Boksenbaum-Granier)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale