Actualité web & High tech sur Usine Digitale

TechViz fait toucher du doigt la réalité virtuelle

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le show-room de TechViz, inauguré au mois de juin, ne désemplit pas. Le Cave est l’un des rares systèmes à quatre faces en démonstration, qui peut être testé par les clients de TechViz avec leur propre application.

TechViz fait toucher du doigt la réalité virtuelle
TechViz fait toucher du doigt la réalité virtuelle

Depuis son inauguration le 18 juin 2013, le showroom de TechViz installé dans ses locaux du boulevard Masséna dans le 13e arrondissement de Paris ne désemplit pas. "Nous sommes complets jusqu’à la fin de la troisième semaine de juillet", annonce Alberto Gabaï, directeur général. Il faut dire qu’un système de réalité virtuelle comme le Cave [espace de réalité virtuelle immersif] à quatre faces mis en place par TechViz avec l’intégrateur Antycip et le fabricant de vidéoprojecteurs haut de gamme Christie est rarement en démonstration. Ainsi, le système développé par Dassault Systèmes à Vélizy ne possède que trois faces, et il est dédié aux logiciels de l’éditeur et à ses partenaires.

TechViz cherche, quant à lui, à promouvoir son application. Elle permet de projeter un environnement 3D créé depuis n’importe quel logiciel de CAO, sans aucun système de transcodage ni d’utilisation de Codec. Il s’installe comme un simple pilote et récupère les informations délivrées par la carte graphique. Cela permet entre autre de visualiser immédiatement dans le Cave toute modification réalisée sur le logiciel 3D. Il est également possible de superposer des images issues de différents logiciels, comme une maquette 3D et un nuage de points créé à partir de mesures réalisées sur un bâtiment réel, pour vérifier si la construction respecte le plan.

Gain de temps et efficacité du système

"Notre principal problème est de bien faire comprendre ce que nous faisons, explique Alexix Vartanian, directeur technique. Ce showroom nous évite d’emmener nos prospects chez des clients, ce qui est toujours délicat. Ici, ils viennent avec leur propre logiciel et leur maquette. Ils peuvent la projeter immédiatement dans le Cave et tester les outils de manipulation inclus dans TechViz". En fait, les techniciens sont souvent convaincus de l’intérêt d’un espace de réalité virtuelle, mais leur direction rechigne à investir dans un système qui revient à environ 400 000 euros. Dans le show-room, celle-ci peut se convaincre de l’efficacité du système et du temps qu’il peut faire gagner dans le processus de développement des produits.

Patrice Desmedt

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale