Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Téléconsultation : La start-up toulousaine Doc2u lance son dispositif médical connecté

Moins de deux ans après sa création, la start-up toulousaine Doc2u annonce la sortie prochaine de son dispositif médical connecté destiné à simplifier la téléconsultation. Une levée de fonds devrait être bouclée avant l'été.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Téléconsultation : La start-up toulousaine Doc2u lance son dispositif médical connecté
Sébastien Risler, Aymeric Malle et Charles Risler (de gauche à droite), les trois co-fondateurs de Doc2u. © Doc2u

Créée à Toulouse en septembre 2020 par Sébastien Risler, Charles Risler et Aymeric Malle, la start-up Doc2U a mis au point un nouveau dispositif médical connecté, à la fois léger, ergonomique et facile d'utilisation. L'ambition est de contribuer à la transformation digitale de la consultation médicale à distance.

L'appareil tout-en-un, très compact, est capable de mesurer et de transmettre en temps réel aux praticiens les paramètres physiologiques des patients. Après plusieurs mois de R&D et une phase de tests orchestrée auprès de fournisseurs de solutions de télémédecine, la start-up se prépare à un déploiement à grande échelle, avec un lancement commercial annoncé pour juin 2022.


Un dispositif "tout-en-un"

"One by Doc2u réunit l’essentiel pour conduire une consultation médicale à distance", insiste Sébastien Risler. Très concrètement, la solution développée par la société toulousaine intègre dans un même dispositif tout une série d'outils nécessaires à relever les paramètres physiologiques du patient (tensiomètre, cardio-fréquencemètre, oxymètre et thermomètre).
 


De la taille d'un petit boitier que l'on peut fixer au poignet, l'appareil autonome et connecté permet aussi de transmettre l'image et le son d'un stéthoscope et d'un otoscope. "Guidé à distance par le médecin, le patient peut facilement utiliser le dispositif, avec à l'arrivée une téléconsultation aux performances très voisines d'une consultation en cabinet médical", précise Sébastien Risler.

Proposé en complément d'une téléconsultation vidéo, le dispositif devrait bientôt être proposé en pharmacie, en Ephad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), dans des cabinets de soins infirmiers ou des services médicaux d'entreprises.
 

Des premiers partenariats industriels et commerciaux

La start-up toulousaine s'est déjà rapprochée de plusieurs grands acteurs de la téléconsultation. Les premiers accords de distribution sont actuellement en cours de finalisation avec des plateformes telles que MesDocteurs, ConexSanté, Medaviz, Promotal, Diabilive, ou encore MediSpot.
 


Un premier partenariat industriel a été signé avec Scaleo Industries, à Vailhauquès, près de Montpellier (Hérault) pour l'assemblage et le conditionnement. Des préséries sont en cours de fabrication et 500 premiers appareils seront prêts à partir de juin 2022.

L'objectif est de monter progressivement en charge sur les trois prochaines années, avec le lancement d'une prospection à l'international, dès 2023 en direction de plusieurs marchés européen et à partir de 2024 outre-Atlantique. "Nous tablons sur la commercialisation de 40 000 dispositifs d'ici fin 2025, dont 12 000 en France et 28 000 à l'international", souligne Sébastien Risler.
Une levée de fonds avant l'été 2022

Pour accompagner l'industrialisation de son dispositif, muscler ses équipes commerciales et ses équipes de développement, la start-up souhaite lever 3 millions d'euros. Une première tranche devrait être bouclée avant l'été 2022. Doc2u engage actuellement ses premiers recrutements. D'ici fin 2022, une dizaine de salariés devrait rejoindre les trois fondateurs. D'ici trois ans, la start-up prévoit de créer une vingtaine d’emplois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.