Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Télévision ultra haute définition : les quatre étages de la fusée Samsung

Pour Samsung, pas de doute : l'année 2014 sera celle du décollage de l'ultra haute définition (UHD), en particulier en Europe. Le constructeur coréen veut à la fois travailler sur le développement de la gamme et sur les contenus associés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Télévision ultra haute définition : les quatre étages de la fusée Samsung
Télévision ultra haute définition : les quatre étages de la fusée Samsung © L'Usine Nouvelle - Sylvain Arnulf

Lors du Samsung Forum à Malaga, Sunny Lee, le nouveau président de la division Electronics en Europe, l'a répété sur tous les tons : "2014 sera l'année de la télévision Ultra HD". Le géant sud-coréen table sur une progression du marché de l'UHD de 1 300% en Europe (ce qui est faussement spectaculaire, puisque l'on part de très bas), avec 1 million de ventes en 2014 sur le vieux continent, tous constructeurs confondus. Samsung compte profiter de cette nouvelle vague technologique pour conforter sa place de numéro 1 sur le marché de la télévision, un leadership incontesté depuis huit ans. Mais a-t-il raison de croire à un réel décollage de la télévision Ultra HD cette année ?  Pour convaincre, Samsung dispose de quatre arguments.

1 - Une gamme plus accessible

Certes, Samsung s'est lancé dans une bataille technologique avec ses concurrents, dévoilant des écrans de plus en plus grands (jusqu'à 105 pouces) et de plus en plus incurvés, pour gagner en profondeur d'image. Mais ce ne sont pas ces modèles de prestige qui constitueront le plus gros des ventes du constructeur coréen cette année. Les modèles plus "accessibles", bien que haut de gamme, arriveront au début du mois de mai. Ils devraient être significativement moins chers que les modèles des générations précédentes.  Pour les consommateurs effrayés à l'idée d'essuyer les plâtres d'une nouvelle technologie, le constructeur coréen promet que ses écrans sont "Future ready", autrement dit évolutifs pour suivre l'apparition de nouveaux formats et techniques.

2 -Le début d'un nouveau cycle

Samsung évoque un cycle de renouvellement pour les télévisions de 6 à 7 ans. Le dernier pic d'équipement datant de 2007 – 2008, à l'occasion du basculement au tout-numérique, de nombreux consommateurs devraient  "mécaniquement" changer leurs matériels.  "Jusqu'ici, la bataille portait sur la finesse des écrans : on peut difficilement aller plus loin sur ce point. Les consommateurs veulent que  la différence avec leur ancien modèle soit flagrante. Ils veulent soit monter en taille, soit améliorer la qualité d'image. L'Ultra HD est une réponse à ces deux besoins", juge Jérôme Neiss, chef de produit télévision au sein de Samsung Electronics France. La mise en scène de la technologie sur les lieux de vente devrait achever de convaincre les plus sceptiques, selon le Monsieur télévision de Samsung France. "L'adhésion à la technologie passe par l'expérience. On ne croit que ce l'on voit".

3 - L'effet coupe du monde de football

Sony, LG, Toshiba et les autres dans les starting-blocks
Le cabinet IHS Global ne voit pas l'Ultra HD réellement décoller commercialement avant 2017. Mais le potentiel est énorme : 100 millions de modèles devraient être écoulés d'ici 2020 selon la même source. Au Consumer Electronics Show, les géants de l'électronique ont dégainé leurs cartouches dans cette guerre à venir. Si Toshiba attendra le deuxième trimestre pour dévoiler ses nouveaux modèles, Sony a présenté six écrans UHD de 49 à 85 pouces, tout comme Haier, tandis que LG a l'ambition de ravir la place de leader à Samsung avec une offensive sur l'UHD et les télévisions OLED. Les consommateurs suivront-ils ?
La Coupe du monde de football est un temps fort pour les vendeurs de téléviseurs. "On n'en vend pas forcément plus que les autres années mais c'est la saisonnalité qui change", tempère cependant Jérôme Neiss. Pour convaincre les amateurs de sport, Samsung a conçu une "killer app" pour ses Smart TV (dont fait partie la gamme UHD) : un "Football mode". Il améliore les rendus d'image et de son pour une immersion totale et surtout, génère automatiquement des résumés de match en analysant sa bande son.

4 - L'arrivée de premiers contenus compatibles

A quoi bon s'équiper de téléviseurs dernier cri si les contenus UHD ne sont pas prêts ? Samsung est conscient de cette limite. Si ses téléviseurs sont capables d'upscaler (c'est-à-dire de modifier la résolution) des contenus Full HD, les programmes en Ultra HD native sont encore rares. A Malaga, Samsung a annoncé quelques partenariats avec des acteurs comme Netflix ou l'opéra de Vienne. Il a surtout signé avec la 20th Century Fox et la Paramount pour proposer un package de 50 films UHD pour 299 euros. Samsung vendra un disque dur d'un terraoctet où seront pré-installés cinq films. L'utilisateur (qui devra disposer d'une connexion fibre pour mieux profiter du service) pourra ensuite piocher à sa guise dans le catalogue de 50 films récents. Cette offre innovante sera disponible dans le courant de l'année, y compris en France. C'est un début de réponse face à la pénurie de contenus. Les consoles de jeu PS4 et Xbox One, toutes les deux compatibles UHD (mais pour la photo et la vidéo, mais  pas les jeux, côté Sony) devraient également proposer un catalogue de contenus dans les prochains mois.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale