Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tencent développe un framework de réalité augmentée pour WeChat

Vu ailleurs Les grandes entreprises technologiques américaines misent toutes sur la réalité augmentée... et leurs rivales chinoises aussi. Un média chinois rapporte que le groupe Tencent, éditeur des applications de messageries QQ et WeChat, développe en ce moment un framework de réalité augmentée pour smartphones, dans la veine de ceux d'Apple, Facebook ou  Google.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tencent développe un framework de réalité augmentée pour WeChat
Tencent développe un framework de réalité augmentée pour WeChat © WeChat

Il n'y a pas que les géants technologiques américains qui s'intéressent à la réalité augmentée. Le groupe chinois Tencent, éditeur des applications de messagerie instantanée QQ et WeChat, travaille sur un framework similaire à l'ARKit d'Apple ou à l'ARCore de Google. D'après Tech in Asia, l'objectif serait d'intégrer ces fonctionnalités au sein de WeChat, dont la base d'utilisateurs actifs mensuels est proche du milliard. Il viserait donc strictement les smartphones et pas des casques type HoloLens.

 

WeChat se démarque déjà par son avance sur les services occidentaux en matière d'intégration de services de paiement, d'e-commerce ou de transport en commun. Ce framework de réalité augmentée, baptisé QAR, est donc un ajout logique et pourrait sans difficulté connaître plus de succès que les plateformes étrangères sur le marché chinois, traditionnellement très protectionniste (ni les services de Google ni ceux de Facebook n'y sont présents). Sans surprise, il s'agirait d'une plate-forme ouverte aux développeurs tiers, sur lesquels compte l'entreprise pour créer moultes applications et contenus. Aucune date de disponibilité n'a cependant été communiquée.

 

Derrière la réalité augmentée, l'intelligence artificielle

Derrière ce framework de réalité augmentée se cachent les travaux de R&D des équipes de Tencent en matière d'intelligence artificielle. Toujours d'après Tech in Asia, les ingénieurs de l'entreprise développeraient depuis un moment des algorithmes de localisation et cartographie simultanée de l'environnement (SLAM). Cette technologie permet à un appareil doté d'une caméra de déterminer avec précision sa position dans l'espace, et par extension d'y positionner des objets virtuels avec beaucoup de réalisme (le tout sans utiliser de marqueurs externes). D'autres ingénieurs travailleraient quant à eux sur un moteur de rendu 3D temps réel pour afficher les éléments virtuels en question.

 

Tencent n'est pas le premier géant chinois à s'intéresser à la réalité augmentée. Baidu a déjà mis au point son propre framework, tandis que les marques françaises L'Oréal et Lancôme l'ont notamment mis à profit pour des campagnes marketing. L'arrivée de fonctionnalités de réalité augmentée sur WeChat représenterait cependant une étape supplémentaire de taille dans la démocratisation de ces technologies au vu de la popularité du service en Chine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.