Actualité web & High tech sur Usine Digitale

"Tencent et Alibaba veulent gagner la guerre du paiement en ligne", affirme Gang Lu

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La commande de taxis dans la rue via une application mobile a le vent en poupe en Chine : les deux leaders du secteur sont soutenus financièrement par Tencent pour l’un et Alibaba pour l’autre. Depuis trois mois, les deux titans de l’Internet chinois se livrent une guerre sans merci pour conquérir des utilisateurs sur ces services. Pendant le China Connect, L’Usine Digitale a rencontré Gang Lu, le fondateur de TechNode, un site spécialisé dans les nouvelles technologies en Chine. Il nous a expliqué pourquoi les deux groupes investissent des millions de dollars dans ce combat commercial. 

Tencent et Alibaba veulent gagner la guerre du paiement en ligne, affirme Gang Lu
"Tencent et Alibaba veulent gagner la guerre du paiement en ligne", affirme Gang Lu © L'Usine Nouvelle

L'Usine Digitale - Comment se déroule la guerre des applications de taxi en Chine ?

Gang Lu - En 2013, Tencent [le champion des réseaux sociaux, ndlr] a investi 15 millions de dollars dans Didi Dache, une application très populaire de commande de taxis sur mobile. Ils ont à nouveau participé à un tour de table pour financer la start-up en janvier 2014. Nous n’avons pas les chiffres en détail, mais Alibaba a investi de son côté plusieurs millions de dollars dans le principal concurrent de Didi Dache, Kuaidi.

Fin 2013, Didi Dache a lancé une offensive pour conquérir des clients : pour chaque taxi commandé via l’application, l’entreprise offre 10 yuans à l’utilisateur, qui s’en sert pour payer une partie de sa course. Kuaidi a répliqué en offrant 13 yuans à ses mobinautes, et ainsi de suite.

Didi Dache fonctionne avec le terminal de paiement en ligne de Tencent. Kuaidi avec celui d’Alibaba. Si les deux géants ont dépensé plusieurs centaines de millions de dollars dans cette guerre commerciale, c’est pour conquérir de nouveaux utilisateurs sur leur système de paiement.

Ce combat pour dominer le monde du paiement en ligne n’a que deux protagonistes en Chine ?

Au départ, il n’y en avait même qu’un : Alibaba était le seul acteur de taille sur ce marché. Les Chinois, friands de commerce en ligne, achètent beaucoup sur alibaba.com [le eBay chinois, ndlr]. Ils utilisent sur ce site le terminal de paiement d’Alibaba, baptisé Alipay. Ils font confiance à ce système auquel ils sont habitués. Tencent a essayé plusieurs fois de lancer son propre outil sans succès. C’est avec l’application de taxi Didi Dache que l’entreprise a habitué les clients à utiliser son propre programme, We Chat pay.

Aujourd’hui, We Chat pay est-il utilisé ailleurs que sur Didi Dache ?

Oui, Tencent a atteint son objectif : il est devenu un vrai challenger d’Alibaba dans le secteur du paiement en ligne. Tencent est propriétaire d’un important site de e-commerce chinois, Yixun, sur lequel les clients payent avec We Chat pay. L’entreprise transforme en ce moment son terminal de paiement en un outil utilisable sur n’importe quel site, même ceux dont il n’est pas propriétaire ou actionnaire. Comme avec PayPal, n’importe quelle marque pourra utiliser We Chat pay sur sa page web.

Propos recueillis par Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale