Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Terra Quantum lève 60 millions de dollars pour sa plateforme d'applications quantiques

Levée de fonds Terra Quantum lève 60 millions de dollars pour mettre au point une plateforme "quantum-as-a-service" regroupant des applications quantiques. Par la suite, la deep tech suisse aimerait également développer son propre matériel quantique reposant sur les qubits supraconducteurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Terra Quantum lève 60 millions de dollars pour sa plateforme d'applications quantiques
Terra Quantum lève 60 millions de dollars pour sa plateforme d'applications quantiques © Site du gouvernement

Terra Quantum, start-up suisse qui veut jeter les bases d'un écosystème pour les technologies quantiques par le biais d'une plateforme "quantum-as-a-service", lève 60 millions de dollars. Une levée de fonds en série A réalisée auprès de Lakestar et d'autres investisseurs dont les noms n'ont pas été divulgués, précise la start-up ce 20 janvier 2022.

Une bibliothèque d'algorithmes
Terra Quantum veut mettre au point une plateforme quantique recensant divers applications quantiques. Pour l'instant, la jeune pousse se concentre sur l'établissement d'une bibliothèque d'algorithmes quantiques et d'outils de sécurité, dont un service de distribution de clés quantiques, qui soient accessibles pour ses clients. "Ses applications quantiques pionnières ont un énorme potentiel, par exemple pour résoudre les défis imminents de la cryptographie quantique", affirme Stephen Nundy, partner et CTO chez Lakestar.

"Je suis extrêmement fier de nos récentes étapes avec le lancement du premier data center de cloud quantique hybride (QMware) et d'un protocole quantique mondial ultra-sécurisé basé sur la distribution de clés quantiques (QKD)", a déclaré Markus Pflitsch, fondateur et CEO de Terra Quantum, à TechCrunch.

Les qubits supraconducteurs
D'ici quelques années, la start-up suisse aimerait également avoir ses propres puces quantiques. Côté matériel quantique, Terra Quantique a dit à TechCrunch être "très intéressé par les qubits supraconducteurs". La start-up française Alice & Bob développe des qubits supraconducteurs dits de Schrödinger. Cela repose sur la création d'un qubit idéal, sans erreur. Une approche à rebours de certains concurrents qui cherchent à augmenter le nombre de qubits pour corriger les éventuelles erreurs.

Terra Quantum compte actuellement parmi ses clients un certain nombre de sociétés DAX40, le principal indice boursier allemand, de l'industrie automobile et biotechnologique. Avec cet apport financier, Terra Quantum veut renforcer ses capacités de R&D et développer son offre Quantum-as-a-Service. L'un des points clés sera la capacité de la pépite de parvenir à développer son propre matériel quantique, ce qui lui permettrait de mettre en avant les services liés qu'elle commercialise.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.