Tout le dossier Tout le dossier

Terraillon balance entre design pop et objet connecté

Pour s’imposer dans la jungle des objets connectés, le français Terraillon, spécialiste de la métrologie fondé en 1908, était présent au Consummer electronic Shox à Las Vegas début 2015. Il mise sur son design Pop, pour faire la différence.

Partager
Terraillon balance entre design pop et objet connecté

"L’application sera une part importante du succès du produit", prévient Didier Bollé, PDG de Terraillon. L’application, c’est le Wellness coach (ex My terraillon), pour suivre tous ses paramètres de santé. Le produit, c’est le pèse-personne à impédancemètre baptisé Web Coach Pop, qui calcule le poids, l'indice de masse corporelle, les masses graisseuses musculaire et hydrique et les communique par Bluetooth Smart à un smartphone. Reste que c’est par le design de l’objet que Terraillon doit convaincre le consommateur. Et alors que Terraillon a réussi à rajeunir sa marque vieille de 60 ans, (55% de notoriété spontanée, 91% de notoriété assistée) avec des formes arrondis et des plateaux de verre aux couleurs pop pour les balance de cuisine, il semble là difficile de sortir des codes des objets connectés fixés par Apple.

Lire aussi La cure de jouvence de Terraillon passe par le CES

Alors que l’industriel souhaitait une esthétique innovante, haut de gamme mais à un prix abordable et en rupture avec les produits concurrents, l’agence de design irlandaise Design Partner n’a pas réussi à échapper au blanc et à l’anthracite pour le plateau de verre de forme ovale cerclé d’un caoutchouc. La rupture n’est apportée que par un écran masqué et des électrodes quasi invisibles. La fonction d’impédancemètre n’étant suggérée que par des courbes jouant la transparence. Le presque disgracieux cartouche métallique, frappé de la marque, servant en fait à réaliser, en la cachant, la connexion des électrodes.

Le design de l’application My Terraillon, qui sera commune à tous les objets connectés de la marque, a lui été réalisé en interne, au centre de R&D de la marque, à Croissy sur Seine. Il apporte effectivement une touche pop avec des couleurs acidulées pour les graphes de poids, tension, activité… Terraillon ayant complété son offre d’un tracker d’activité d’un fournisseur au design très éloigné de la marque. Le développement de la Web Coach Pop a pris 14 mois. Produite dans l’usine Terraillon à Shenzhen en Chine (3000 personnes), la Pop web coach (100 euros), a décroché un Janus du design.

Aurélie Barbaux

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Agro

Les ingrédients du succès de Subway : salade-tomate-oignons... social, vidéo et big data

CES

Legrand, Seb, Pernod Ricard... : que viennent chercher les industriels au CES de Las Vegas

Objets connectés

CES 2015 : Mother veut faire des petits, et tente de séduire développeurs et industriels

Actualité

CES 2015 : Smartbands, smartwatches... bilan des annonces en images

CES

En présentant ses services de proximité numériques, la Poste fait du CES 2015 le porte-voix de sa mue digitale

CES

CES 2015 : avec "Real Sense" Intel donne des yeux et des oreilles à tout ce qui se connecte, des PC aux objets connectés

Composants, sous-traitance

Sony présente au CES un petit écran à clipser pour rendre n'importe quelle paire de lunettes connectée

Start-up

Jardinage connecté : Parrot veut récolter les fruits de ce qu'il a semé

Electronique

Netatmo dévoile Welcome, la caméra à reconnaissance faciale qui vous veut du bien

Electronique

Neoh, le casque français au son 3D fait vibrer le CES

La santé

La cure de jouvence de Terraillon passe par le CES

Wearable tech

CES 2015 : le casque de réalité virtuelle Glyph d'Avegant sortira à l'automne

Start-up

La start-up grenobloise ISKN débute 2015 avec une levée de fonds de 2 millions de dollars

Innovations Auto

Nvidia lance une nouvelle puce pour les voitures connectées

Wearable tech

Withings va lancer une version plus abordable de sa montre Activité

Start-up

Le conflit Giroptic / Geonaute se conclut par un happy end

Smartphone

LG lance la deuxième génération de son smartphone à écran incurvé

Electronique

Le CES, rampe de lancement pour la cité des objets connectés d'Angers

Objets connectés

CES 2015 : BlackBerry s'attaque à l'Internet des objets

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS