Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tesla lance une assurance auto qui s'ajuste en temps réel au comportement du conducteur

Avec la nouvelle offre de la compagnie d'assurance du groupe, disponible pour ses modèles au Texas, la prime sera ajustée chaque mois en fonction de la "note de sécurité" du conducteur. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tesla lance une assurance auto qui s'ajuste en temps réel au comportement du conducteur
Tesla lance une assurance auto qui s'ajuste en temps réel au comportement du conducteur © Tesla

Aucun assureur n'avait jamais été aussi loin dans l'assurance comportementale. Tesla, qui a lancé sa propre compagnie d'assurance en 2019 pour ses véhicules, vient de mettre sur le marché sa première assurance basée sur le comportement individuel du conducteur. Celle-ci n'est pour le moment disponible qu'au Texas, pour ses Model S, Model 3, Model X et Model Y.

Cinq critères de notation
Concrètement, la prime payée par l'assuré pourra évoluer chaque mois, selon sa "note de sécurité", basée sur cinq critères : le nombre de déclenchement d'alertes à la collision (un avertisseur qui signale un danger lorsqu'une collision est possible avec un élément situé face au conducteur) par 1000 miles, les freinages brusques, les virages "agressifs" (calculés en G, qui est une unité d'accélération), le respect des distances de sécurité, et le débrayage forcé du système de pilotage autonome (ce qui se produit lorsque le conducteur n'est pas attentif en mode de conduite semi-autonome). Ces données sont collectées directement par le véhicule, sans avoir à installer un boîtier supplémentaire.

Tesla indique qu'elle n'appliquera aucun autre critère pour calculer la prime, parmi ceux qui sont habituellement utilisés par les assureurs (âge, sexe, antécédents de sinistres…), en dehors du kilométrage et du lieu d'habitation. Signalons qu'en Europe, le sexe n'entre plus dans les critères de tarification. En moyenne, la compagnie affirme que ses tarifs seront inférieurs de 20 à 40% à ceux de ses concurrentes, voire 60% pour ceux qui détiennent les meilleures note de sécurité.

L'assurance pourrait représenter des revenus substantiels
L'assurance maison de Tesla est également disponible en Californie, mais dans cet Etat la tarification comportementale utilisant les données en temps réel des véhicules n'est pas disponible. Seules des données compilées sur l'ensemble de ses véhicules et anonymisées sont utilisées.

En octobre 2020, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, le patron de Tesla, Elon Musk, avait indiqué que l'assurance pourrait un jour représenter 30 à 40% des revenus de son activité automobile, et vouloir devenir une "compagnie d'assurance majeure".  

Une analyse effectuée par un comparateur aux Etats-Unis a montré en septembre que l'assurance de Tesla en Californie était effectivement moins coûteuse que la moyenne des assureurs pour les clients, mais que ce n'était malgré tout pas la moins chère. La prime annuelle moyenne reviendrait à 3315 dollars. En revanche, ses contrats distribués par l'intermédiaire d'agents d'assurance au Texas étaient moins chers que la concurrence.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.