Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Test] HP Elite X3 : un smartphone peut-il remplacer votre ordinateur ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Un seul appareil peut-il en remplacer trois ? C'est le pari du constructeur HP avec son Elite X3. Cet appareil réservé aux professionnels aspire à jouer à la fois le rôle d'un smartphone, d'un ordinateur de bureau et d'un ordinateur portable. Mais y parvient-il vraiment ? Nous l'avons testé pendant plusieurs semaines et nous sommes entretenus avec des entreprises l'ayant déployé pour le découvrir. Verdict.

HP Elite X3 : un smartphone peut-il remplacer votre ordinateur ?
[Test] HP Elite X3 : un smartphone peut-il remplacer votre ordinateur ? © HP

Le smartphone est devenu pour beaucoup l'équipement informatique de référence, reléguant l'ordinateur personnel à certains usages spécifiques. Peut-on pour autant complètement remplacer un ordinateur par un smartphone dans le cadre professionnel ? Microsoft s'était attaqué à cette question en 2015 avec Continuum, une fonctionnalité permettant à son système d'exploitation mobile de prendre l'apparence (et d’émuler certaines des capacités) d'un bureau Windows "classique" une fois connecté à un écran d'ordinateur. Les applications conçues en conséquence, comme la suite Office 365, peuvent alors elles aussi être utilisées avec la même interface que sur un PC.

 

Si Continuum était prometteur à l’époque, il restait bridé par les limites du hardware sur lequel il tournait, en l’occurrence les Lumia 950 et 950 XL et leurs puces Snapdragon 910. Microsoft a depuis mis un terme à sa production de smartphones, mais Continuum n’est pas mort pour autant. Son développement se poursuit, et un constructeur inattendu a repris le flambeau côté hardware : HP. Partenaire de longue date de Microsoft, l’entreprise américaine pèse tout aussi lourd sur le marché du PC qu’elle est absente de celui du smartphone. Mais c’est justement l’aspect PC que met HP en avant. Pour lui, l’Elite X3 est plus un ordinateur de poche qu’un smartphone. Le produit tient-il ses promesses ? Nous l’avons testé pendant plusieurs semaines en conditions réelles pour le découvrir.

 

Un smartphone solide et performant qui se veut résolument "pro"

La première chose qui frappe avec l’Elite X3 est sa taille. Il s’agit d’un très grand smartphone, avec un écran de 6 pouces. Sa finition, qu’il s’agisse du style ou de la qualité des matériaux, est aussi de très bonne facture. Evidemment, son design ne rivalise pas avec celui du dernier produit phare d’Apple ou de Samsung, mais ça n’est pas son but. C’est avant tout un outil de travail, et il n’est d’ailleurs vendu qu’aux professionnels. Il en ressort l’impression d’un appareil solide et durable qui n’éclatera pas en morceau à la première chute au sol. Il est d’ailleurs certifié IP67, c’est-à-dire qu’il garantit une certaine protection contre l’eau et la poussière.

 

Côté performances, l’Elite X3 fait beaucoup mieux que ses prédécesseurs. Il est équipé d’une puce Snapdragon 920 à laquelle s’ajoutent 4 Go de RAM, ce qui garantit une fluidité sans faille. Il possède aussi 64 Go de stockage interne qui peuvent être complété par une carte SD, et peut accueillir deux cartes SIM. Cela permet de combiner ligne pro et perso ou de doubler la couverture dans les zones mal desservies. Si son appareil photo ne remplacera pas un appareil numérique dédié, il prend des clichés plus que satisfaisants et n’a aucun problème à numériser des documents papiers. L'enceinte B&O Play assure un son de qualité, tout comme les écouteurs livrés avec le smartphone.

 

L’une de ses caractéristiques les plus impressionnantes est probablement son autonomie. Grâce à une batterie conséquente de 4150 mAh, il n’a aucun mal à assurer une journée de travail intensive, de 8h à 20h, sans être rechargé. On apprécie aussi sa connectique USB Type C, amenée à devenir universelle d’ici un ou deux ans.

 

 

Des accessoires de qualité pour le mode continuum

Mais ce qui le différencie réellement de la concurrence, c’est bien entendu Continuum. HP a conçu deux accessoires pour accompagner l’Elite X3 : une station d’accueil qui le transforme en ordinateur de bureau, et une extension qui en fait un ordinateur portable. L’expertise de HP dans la conception de matériel informatique transparaît dans les deux cas. Le "Desktop Dock" est une vraie station d’accueil qui semble mieux adaptée aux besoins professionnels que celle de Microsoft. Elle possède notamment un port Ethernet en plus de ses deux ports USB classiques (Type A) et d'un port MiniDisplayPort pour l'écran. Elle a par ailleurs une conception modulaire qui laisse à l’utilisateur le choix de sa configuration : l’Elite X3 peut y être branché debout tout comme il peut y être raccordé par un câble (par exemple pour pouvoir passer des appels plus aisément).

 

L’accessoire Laptop est aussi de très bonne facture, avec une finition impeccable, un clavier très agréable à utiliser et un écran de 12,5 pouces de bonne facture. Il est également très fin, car il n’est au final qu’une coquille vide composée d’un écran, d’un clavier et d’une batterie. Sa batterie lui confère entre huit et douze heures d’autonomie tout en rechargeant l’Elite X3. Il pèse environ 1 kg. Le smartphone peut s'y connecter par câble ou par Bluetooth.

 

 

L’expérience en mode Continuum est clairement plus fluide sur l’Elite X3 qu’elle ne l’était avec le Lumia 950. Le smartphone chauffe moins et les applications ont moins de mal à charger. Elle n’est pas parfaite pour autant. Ouvrez suffisamment de pages simultanées dans le navigateur web et il finira par ramer. Certaines limites de Continuum sont aussi toujours présentes, comme l’impossibilité d’ouvrir deux fenêtres en même temps, le système se limitant à une seule application active à la fois. Les performances lors de l’édition de documents Word, Excel ou Powerpoint sont acceptables à défaut d’être vraiment bonnes, mais la rédaction d’emails est pratiquement du même niveau qu’avec un véritable ordinateur.

 

Le cloud à la rescousse pour les applications métiers

L’une des plus grandes frustrations de Continuum, et de Windows sur smartphones en général, est le manque d’applications compatibles. C'est un moindre problème pour une utilisation professionnelle et il y en a bien quelques unes de qualité, comme celle de Salesforce, mais globalement rien n’a vraiment changé sur ce point. HP pense avoir la parade avec HP Workspace, un service payant de connexion à distance qui donne accès à un bureau dans le cloud sur lequel peut tourner n’importe quel logiciel Windows traditionnel. Elle se veut la solution idéale pour permettre à ses collaborateurs d’utiliser leurs outils classiques en situation de mobilité, le tout sans changement majeur au sein du système d'information. Dans les faits, le service remplit son rôle mais on dénote une latence non négligeable et un taux de rafraîchissement assez bas.

 


Preuve de son orientation professionnelle, l'Elite X3 dispose d'une coque liseuse de codes barre destinées au monde du retail

 

retour client : le cas de Paris Habitat

L'une des premières entreprises françaises à déployer l'Elite X3 est le bailleur social Paris Habitat. "Nous avons 1200 gardiens pour lesquels nous recherchions une solution de travail mobile", explique Gildas Chauveau de Vallas, DSI de Paris Habitat. Le personnel en question peut être amené à parler à des locataires dans les couloirs, à enregistrer des informations sur le patrimoine ou à travailler de façon classique sur ordinateur.

 

"Jusqu'ici certains utilisaient une tablette et un téléphone durci en plus de l'ordinateur dans leur loge, poursuit Gildas Chauveau de Vallas. Nous nous sommes dit qu'il valait mieux qu'ils gardent leur appareil avec eux en permanence." Paris Habitat avait à l'origine effectué des tests avec le Lumia 950 avant de se tourner vers le HP Elite X3. Les critères déterminants ? "Le téléphone est grand, bien fini, solide et dispose des applications Office. La station d’accueil est très chouette et on peut téléphoner tout en tapant au clavier grâce à une connexion par fil. C'était un point crucial pour nous."

 

Après un essai de plusieurs mois, Paris Habitat a déprovisionné ses loges des PCs, qui ont été remplacés par les smartphones sur lesquels les gardiens peuvent tout faire. "Les gardiens prennent l’outil smartphone en main beaucoup plus rapidement qu’un ordinateur, ils ne demandent pas de formation, révèle Gildas Chauveau de Vallas. Nous avons aussi publié l’ensemble du système d'information en mode web pour qu’ils puissent utiliser le CRM et l'ERP. Nous utilisons Citrix Receiver, qui est disponible en version UWP beta, mais le mode web libère du poids dans la ferme Citrix... C’était un aspect non négligeable en termes de retour sur investissement."

 

Il reste malgré tout certains points à améliorer seront le DSI. "La partie imprimante bloque encore, nous n'avons pas trouvé de solution satisfaisante jusqu'ici. Et il est aussi compliqué pour les employés d'utiliser un téléphone qui n’est pas le leur lorsqu'ils s'interchangent." Il juge aussi l'écran du Lap Dock trop petit et regrette qu'il ne soit pas tactile. A noter qu'HP aurait justement une version plus grande de cet accessoire en projet.

 

A qui s’adresse le hp elite x3 ?

Le HP Elite X3 est un appareil dont l’utilisateur idéal est un professionnel nomade qui navigue entre divers environnements de travail : bureau et terrain (qu’il s’agisse d’une inspection de site ou de déplacements clientèle). Il a besoin d’un appareil mobile mais travaille sur des documents qui nécessitent de saisir beaucoup de données. HP met en avant la centralisation des données comme un point clé du système. L’utilisateur conserve toujours ses données essentielles sur lui, sur un seul appareil. L’authentification biométrique (par empreinte digitale ou scanner d’iris) permet de les sécuriser simplement mais efficacement.

 

L'Elite X3 n’est pas encore la forme parfaite du "Pocket PC", fusion du format des smartphones et des capacités d’un ordinateur. Mais il s’en rapproche. Le principal facteur limitant est aujourd’hui la puissance des System-on-a-Chip (SoC) qui équipent les smartphones. Le Snapdragon 835, puce dernier cri de Qualcomm, devrait représenter un solide bond en avant ce registre. Comme probablement sa prochaine version, prévue pour 2018. Son autre limitation est la stagnation de Windows 10 mobile, que Microsoft délaisse depuis un an. On sait néanmoins que la firme de Redmond cherche à faire tourner un "vrai" Windows sur les puces Qualcomm, et que cette fonctionnalité pourrait arriver d'ici la fin de l'année.

 

Rendez-vous en 2018, donc, pour un éventuel avènement de cette forme de mobilité. D'ici là, et malgré ses compromis, le HP Elite x3 est la meilleure solution disponible pour cet usage de niche.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale