Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Testé pour vous] Avec "Photuro 3D", incrustez-vous dans GTA, une plage aux Maldives, un film d’action... et bientôt plus encore

Plus besoin de coder pendant des jours pour incorporer sa propre image dans son jeu de rôle préféré. La démocratisation de l’avatar est en marche et les possibilités d’utilisation sont infinies. Notre correspondante à Tel Aviv a testé la solution de la start-up Photuro 3D.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec Photuro 3D, incrustez-vous dans GTA, une plage aux Maldives, un film d’action... et bientôt plus encore
[Testé pour vous] Avec "Photuro 3D", incrustez-vous dans GTA, une plage aux Maldives, un film d’action... et bientôt plus encore © Photuro 3D

C’est à Bat Yam, dans la banlieue sud de Tel Aviv, que la start-up Photuro 3D a installé temporairement son "Photomaton en 3 dimensions". Le tout premier d’une longue série, espère Ronen Hakimi, PDG et co-fondateur de Photuro 3D : "Nous voulons offrir la modélisation 3D au plus grand nombre. Le grand public n’y a pas accès pour le moment".


En effet, pour un prix allant de 12 à 24€, les clients se succèdent. J’attends mon tour et entre dans la cabine photographique inondée de lumière futuriste.


Un avatar 3D prêt en 1 min 20 sec

Je dois me tenir immobile trois secondes pendant que 22 scanners infrarouge projettent sur moi leurs rayons laser. Des rayons qui reviennent à chaque scanner par réflexion, ce qui permet de calculer la distance au millimètre près et de calculer mon volume.


Les multiples clichés sont ensuite assemblés avec ceux pris par de nombreuses caméras plus classiques qui permettent d’associer les textures et les couleurs. Une minute et vingt secondes plus tard (chronomètre en main), mon avatar est visible sur l’ordinateur de l’entreprise, puis je reçois les fichiers par mail et sur mon smartphone.

Ronen Hakimi explique : "Vous pouvez maintenant importer votre avatar dans un jeu vidéo de rôle (Grand Theft Auto, NBA et une dizaine d’autres, NDLR), partager l’animation où vous donnez un front kick sur les réseaux sociaux, ou vous incorporer dans un univers en 3D."Je choisis de poser fièrement devant la pyramide du Louvre.

 

22 scanners et plus de 50 caméras calculent le volume, les textures et les couleurs pour créer un avatar 3D en quelques minutes.


Idéal pour les marchés du divertissement et de la mode...

Les principaux objectifs commerciaux sont le gaming, le divertissement et la publicité. Une patinoire pourrait proposer de vous scanner et quelques minutes plus tard, vous pouvez partager une animation où vous effectuez négligemment un triple axel. Lors d’une avant-première de film, vous pourriez être incrusté dans une scène culte. On s’imagine déjà courant sur le toit d’un train dans le prochain James Bond. Je choisis le Trocadéro (cf. vidéo ci-dessous).
 

 

 

 


 "Les possibilités sont immenses, affirme le PDG de Photuro 3D. Dans un futur proche, les enseigne de mode pourront proposer des défilés en 3 dimensions, où le client pourra observer le vêtement en mouvement et sous toutes les coutures." Il imagine aussi les débouchés sur le marché des rencontres amoureuses car “les photos peuvent être trompeuses” dit-il avec un sourire, “alors qu’une modélisation en 3D reproduit fidèlement le volume et la texture de la personne.” Le résultat est assurément conforme à l’original, bien plus “réel” que la plupart des personnages de jeux vidéo.


... Mais pas seulement

Mais ce ne sont pas les seules applications possibles. Selon la start-up israélienne Mantis Vision, partenaire de Photuro 3D, les applications dépassent donc largement le secteur du divertissement, de la mode et du gaming. La start-up affirme qu’il sera bientôt possible de prendre un cliché en 3D d’une plaie et de l’envoyer rapidement à un hôpital pour diagnostic. On imagine l’utilité d’une telle technologie dans des régions géographiques isolées ou des zones de guerre. Car la vraie force de ce Photomaton 3D, c’est la rapidité de conception, moins de deux minutes quand ses concurrents en demandent quinze, comme l’américain Shapify 3D. Une éternité, dans le monde de la high tech.


Toutes ces applications semblent bien loin du cadeau de Noël idéal pour le geek de la famille. Pourtant, une fois le fichier de votre photographie d’identité 3D en poche, il est facile de faire réaliser une impression et de poser votre figurine sur votre bureau. Cela reste coûteux, entre 50€ et 500€, mais le résultat est saisissant. Le marché du mini-moi avance à grands pas.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media