Texas Instruments va supprimer 1 100 postes

Texas Instruments prévoit de supprimer 1 100 postes à l'échelle mondiale dans le cadre d'un plan de restructuration par lequel il entend réduire ses coûts de 130 millions de dollars.

Partager
Texas Instruments va supprimer 1 100 postes

Le géant américain des semiconducteurs Texas instruments se restructure. "Les marchés technologiques deviennent matures par période et il faut rééquilibrer nos dépenses", a dit le directeur financier Kevin March dans un entretien, visant notamment la division "processeurs intégrés" et le Japon. 1 100 postes vont être supprimés.

Texas Instruments a annoncé le passage d'une charge de 49 millions de dollars au quatrième trimestre qui sera suivie d'une autre, d'un montant de 30 milliards de dollars au premier trimestre 2014.

Le groupe a annoncé une hausse de son chiffre d'affaires à 3,03 milliards de dollars, contre 2,98 milliards de dollars un an auparavant. Les analystes anticipaient en moyenne 2,987 milliards de dollars selon consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'action TI perd 1,59% dans les transactions d'après-Bourse.

Avec Reuters (Noel Randewich, Nicolas Delame)

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS