Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Thales aurait été victime d'une sévère attaque informatique

Actus Reuters Le groupe Thales, champion de la cybersécurité, a fait l'objet d'une sévère attaque de son système informatique d'abord américain puis canadien, australien, britannique et français début février, écrit le Canard enchaîné de ce mercredi 15 avril.

mis à jour le 15 avril 2015 à 07H17
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le groupe Thales a fait l'objet d'une sévère attaque de son système informatique d'abord américain puis canadien, australien, britannique et français début février, écrit le Canard enchaîné de ce mercredi 15 avril.

Sollicité par Reuters, un porte-parole du groupe mondial de haute technologie et de défense a déclaré : "Thales ne commente jamais de façon spécifique telle ou telle tentative d'intrusion informatique".

Selon l'hebdomadaire, le groupe lui a confirmé que "cette attaque-là (avait) été plus forte que toutes les autres", l'entreprise étant régulièrement d'agressions de ce type.

Le ou les hackers ont "pris le contrôle de tout le système informatique américain de la société", ajoute-t-il. Ils ont aussi cherché à s'en prendre à du matériel informatique installé et à infecter une messagerie française.

Depuis, Thales aurait décidé de renforcer très sérieusement sa sécurité informatique et de demander encore plus de rigueur à ses salariés dans ce domaine.

L'entreprise détenue à parité par l'Etat et le groupe Dassault vante sa très grande expertise dans la lutte contre les hackers, ironise le Canard enchaîné.

Avec Reuters (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Fred
16/04/2015 23h30 - Fred

Il faut arrêter là : une attaque informatique ne tape pas "dur". Stoppons les analogies douteuses avec les guerres sur le terrain et les bombardiers de 39-45. Une attaque informatique, c'est fin. Les pirates exploitent les failles des serveurs, mais aussi le manque de discernement des employées lorsqu'ils ouvrent des pièces jointes (spear phishing). Pour justifier une telle incompétence de la part de Thalès, on ne peut que se résigner à qualifier l'attaque de "surpuissante" pour tenter de justifier qu'ils n'ont pas su protéger leur infrastructure. Fred We are secure, we have a firewall ! http://wearesecure.blogspot.fr/2015/04/thales-pirate.html

Répondre au commentaire | Signaler un abus

pas_surpris
15/04/2015 10h07 - pas_surpris

Entre l'image com' et la réalité de terrain, il y a un gouffre... Fournisseur de nombreux grands comptes, je me suis rendu compte que la sécurité informatique n'était pas là où on s'attendait à la trouver. Il y a une quinzaine d'années, nous avions même dû retirer le httpS de notre site pour permettre un de nos clients de commander en ligne : une certaine société Thales...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale