Thales aurait été victime d'une sévère attaque informatique

Le groupe Thales, champion de la cybersécurité, a fait l'objet d'une sévère attaque de son système informatique d'abord américain puis canadien, australien, britannique et français début février, écrit le Canard enchaîné de ce mercredi 15 avril.

Partager
Thales aurait été victime d'une sévère attaque informatique
Thales, champion de la cybersécurité, a fait l'objet d'une sévère attaque de son système informatique d'abord américain puis canadien, australien, britannique et français début février, écrit le Canard enchaîné à paraître mercredi. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le groupe Thales a fait l'objet d'une sévère attaque de son système informatique d'abord américain puis canadien, australien, britannique et français début février, écrit le Canard enchaîné de ce mercredi 15 avril.

Sollicité par Reuters, un porte-parole du groupe mondial de haute technologie et de défense a déclaré : "Thales ne commente jamais de façon spécifique telle ou telle tentative d'intrusion informatique".

Selon l'hebdomadaire, le groupe lui a confirmé que "cette attaque-là (avait) été plus forte que toutes les autres", l'entreprise étant régulièrement d'agressions de ce type.

Le ou les hackers ont "pris le contrôle de tout le système informatique américain de la société", ajoute-t-il. Ils ont aussi cherché à s'en prendre à du matériel informatique installé et à infecter une messagerie française.

Depuis, Thales aurait décidé de renforcer très sérieusement sa sécurité informatique et de demander encore plus de rigueur à ses salariés dans ce domaine.

L'entreprise détenue à parité par l'Etat et le groupe Dassault vante sa très grande expertise dans la lutte contre les hackers, ironise le Canard enchaîné.

Avec Reuters (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS