Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

The Ocean Cleanup, un barrage flottant à l'abordage du continent de plastique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Boyan Slat, un Néerlandais de 19 ans, vient de se lancer un défi : nettoyer les océans des 7 millions de tonnes de plastiques qui les polluent. Afin de réunir les fonds nécessaires au développement de son concept, il a lancé un appel aux dons via la plateforme de crowdfunding Indiegogo. En quoi consiste son ambitieux projet ?

The Ocean Cleanup, un barrage flottant à l'abordage du continent de plastique
The Ocean Cleanup, un barrage flottant à l'abordage du continent de plastique © Boylan Slat

Boyan Slat, 19 ans, est étudiant en ingénierie aérospatiale. Ce jeune Néerlandais a présenté le 24 octobre 2012 son colossal projet au TEDx de Delft aux Pays-Bas (voir vidéo ci-dessous). Il envisage de nettoyer les océans des 7 millions de tonnes de plastique qui les polluent d’ici 5 ans, grâce à son innovation. Un laps de temps insignifiant comparé aux 79 000 ans nécessaires si on laissait faire la nature.

Le coeur de son projet : une plateforme avec des bras flottants qui doivent permettre aux océans de s’auto-nettoyer. Les courants marins des gyres, qui sont des gigantesques tourbillons océaniques, concentrent ces tonnes de déchets à des endroits identifiés. La plateforme, alimentée par les énergies solaires et marines, va se positionner sur ces zones. Ses bras amasseront le plastique tandis que le "ventre" de la machine asiprera ces tonnes de déchets. Selon le jeune inventeur, le projet pourrait s'avérer rentable : le recyclage du plastique récupéré permettrait de rapporter 500 millions de dollars.

Jusqu'à présent, ce sont des chalutiers qui partent à la pêche à ces déchets, mais leurs filets emprisonnent également les poissons. Le système proposé par Boyan Slat leur laisse, lui, la voie libre et n'a donc aucune incidence sur la faune aquatique.

"Nous vivons un âge du plastique"

La principale préoccupation de Boyan Slat dans l'élaboration de son projet est l’omniprésence du plastique : "Nous avons vécu l’âge de pierre puis l’âge de bronze et aujourd’hui nous sommes en plein âge de plastique". Il se retrouve dans les fonds océaniques puis, par le biais des tourbillons de courants marins, forme des continents de plastique. Un véritable danger pour les animaux marins et pour la chaîne alimentaire dont l’Homme est au sommet. Dans son discours du TEDx, Boyan Slat a insisté sur la nécessité de l’effort collectif et la prévention quant à la pollution des milieux aquatiques, il a appelé à un travail parallèle de sensibilisation.

25 jours avant la fin butoire de la campagne de crowdfunding pour atteindre les 80 000 dollars nécessaires aux recherches scientifiques de faisabilité, il avait récolté la moitié de la somme fixée.



Wassinia Zirar

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale