Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Theator lève 39,5 millions de dollars pour analyser les vidéos de chirurgie

Levée de fonds Theator exploite l'intelligence artificielle et des technologies de vision par ordinateur pour générer des informations exploitables visant à améliorer les opérations chirurgicales. La start-up lève 39,5 millions de dollars pour poursuivre le développement de sa plateforme.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Theator lève 39,5 millions de dollars pour analyser les vidéos de chirurgie
Theator lève 39,5 millions de dollars pour analyser les vidéos de chirurgie © Docaposte

Theator, une start-up spécialisée dans l'analyse de vidéos pour le monde chirurgical, lève 39,5 millions de dollars en série A. Dans le détail, la start-up a annoncé le 22 juillet 2022 un complément de 24 millions de dollars suite à une première levée de 15,5 millions de dollars annoncée en février dernier. Ce tour de table est notamment réalisé auprès d'Insight Partners, Blumberg Capital, Mayo Clinic, NFX, StageOne Ventures, et iAngels. Il porte à 42,5 millions de dollars le total des fonds levés depuis sa création.
 

Rationaliser les procédures

Un apport financier qui doit aider Theator dans son expansion commerciale et le déploiement de sa plateforme "Surgical Intelligence" dans les blocs opératoires et le système de santé en Amérique du Nord. Theator utilise des technologies de vision par ordinateur et d'autres algorithmes d'intelligence artificielle pour analyser automatiquement des opérations qui sont filmées.

L'objectif est de comprendre les causes de la variabilité des résultats d'un patient à l'autre et de les réduire. La start-up explique vouloir rationaliser les procédures en salle d'opération et réduire les coûts. Theator entend générer des informations exploitables, définir les bonnes pratiques et trouver les moments clés lors desquels une opération aurait pu mal tourner. "La plateforme [Surgical Intelligence] expose les informations clés intégrées à une procédure dans un format utilisable par les chirurgiens pour améliorer la sécurité, la qualité et l'efficacité de ce que nous faisons dans la salle d'opération", résume Dr. Gerald Fried, ancien président de la chirurgie à l'Université McGill.

Des partenariats avec les hôpitaux

"Surgical Intelligence démontre déjà une amélioration significative de la qualité et de la sécurité chirurgicales", assure son CEO et cofondateur, Tamir Wolf, dans un communiqué. A ce jour la start-up revendique une bibliothèque de plus de 30 000 heures de vidéo et l'analyse de près d'un milliard d'images. Pour l'aider, elle noue des partenariats avec des établissements de santé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.