Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Thierry Breton dévoile un plan européen pour le métavers et la réalité virtuelle et augmentée

Le commissaire européen au Marché Intérieur, Thierry Breton, annonce le lancement d'une coalition industrielle regroupant l'écosystème de l'AR/VR, ainsi que son souhait de voir émerger un "mouvement créatif interdisciplinaire" pour développer les standards interopérables du métavers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Thierry Breton dévoile un plan européen pour le métavers et la réalité virtuelle et augmentée
Thierry Breton dévoile un plan européen pour le métavers et la réalité virtuelle et augmentée © Julien Tromeur - Unsplash

Dans ses dernières déclarations concernant le projet européen de taxe télécoms visant les grandes plateformes, Thierry Breton avait repoussé les discussions en évoquant un débat relatif au "métavers". On comprend mieux désormais pourquoi. Le commissaire européen au Marché Intérieur a détaillé le 14 septembre dans un post sur LinkedIn le plan en trois axes de l'Union européenne pour le métavers et les technologies de réalité virtuelle et augmentée, dont l'un des axes concerne l'infrastructure télécoms.
 

coalition industrielle pour l'ar/vr

Thierry Breton annonce officiellement le lancement d'une "coalition industrielle pour la réalité virtuelle et augmentée", qui rassemblera les acteurs de l'écosystème "des métavers", définis par l'UE comme des univers virtuels en temps réel, persistants, en réalité augmentée ou virtuelle. Une feuille de route adoptée par plus de 40 organisations européennes (grandes entreprises, PME, universités) a pour but de soutenir les technologies (logiciel, 5G, calcul haute performance, cloud, semi-conducteurs, photonique, nouveaux matériaux) qui serviront à défendre la position de l'Europe dans ce secteur.

Cette coalition, conçue comme une plateforme de dialogue entre l'écosystème de l'AR/VR et les législateurs européens, avait été annoncée en 2020 dans le cadre du plan d'action Média et Audiovisuel de la Commission. Elle a pour objectif d'encourager l'investissement et d'identifier les principaux défis et opportunités pour le secteur. Ses travaux préparatoires ont commencé fin 2021.

consultation sur le financement des infrastructures télécoms

Considérant que les mondes virtuels augmenteront la pression sur les besoins en connectivité, et que "dans la conjoncture économique actuelle, les retours sur investissement dans les infrastructures stagnent tandis que les coûts augmentent", Thierry Breton revient sur le lancement d'une réflexion et d'une consultation sur le modèle économique des infrastructures télécoms. "Tous les acteurs qui bénéficient de la transformation digitale devraient y contribuer de manière équitable et proportionnée", réaffirme le commissaire.

création de standards interopérables

Enfin le troisième axe du plan concerne "les valeurs européennes et la régulation". "Les gens devraient se sentir autant en sécurité dans les mondes virtuels que dans le monde physique", justifie-t-il. Pour cela, l'UE compte sur le DSA et le DMA, et sur la mise en place de standards interopérables qui empêchent un acteur de grande taille de privatiser le métavers. "Nous ne serons pas spectateurs d'un nouveau Far West ou de la création de nouveaux monopoles", déclare Thierry Breton. 

"A l'image du Bauhaus, nous lancerons un mouvement créatif et interdisciplinaire, visant à développer des standards et plus d'interopérabilité, avec l'appui d'experts IT, de régulateurs, d'organisations de la société civile et de la jeunesse." C'est sans doute le point le plus flou de ce plan d'action.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.