Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tibot technologies lève 3 millions d'euros pour soulager le travail des aviculteurs

Levée de fonds La PME de Rennes déploie des solutions robotisées destinées aux élevages avicoles. Cette seconde opération doit permettre à Tibot technologies d’accélérer son développement commercial à l’export, où elle réalise déjà 70 % de son activité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tibot technologies lève 3 millions d'euros pour soulager le travail des aviculteurs
Le Spoutnic Nav est dédié à l’entretien de la litière et à la stimulation des volailles de chair © D.R.

Améliorer les conditions de travail et les revenus des aviculteurs, tout en favorisant le bien-être animal, telles sont les ambitions de Tibot technologies. Depuis deux ans, la PME rennaise commercialise Spoutnic, un robot d’assistance autonome pour les élevages avicoles. "Le Spoutnic est destiné au marché des poules pondeuses et reproductrices. Il permet de réduire le taux de ponte au sol, générant des pertes d’exploitation et la pénibilité du ramassage des œufs pour l’éleveur", explique Yanne Courcoux, directrice générale, et co-fondatrice de Tibot technologies en mai 2016.

 

Initialement, ce robot a été imaginé par Laëticia et Benoit Savary, associés de Tibot, et le bureau d’études Cimtech pour répondre à cette problématique rencontrée au sein de leur élevage avicole en Mayenne. Concrètement, le robot se déplace de manière autonome dans le couvoir afin d’inciter les volailles à bouger et à pondre dans leur nichoir, et non au sol. Le dispositif est nativement équipé d’un boîtier de personnalisation permettant à l’éleveur d’adapter les stimulis ou programmer les horaires de travail du robot 

 

70% à l’international

Ce concept a été présenté au Space, salon international de l'élevage en 2016, où il avait reçu un prix de l’innovation. Sa commercialisation a été lancée lors de l’édition 2017.  Avec Spoutnic, la PME est présente sur différents segments du marché des volailles pondeuses et reproductrices. Plug and play, le Spoutnic ne nécessite pas d’installation particulière. "Cela nous permet donc de le vendre en direct. Aujourd’hui, nous réalisons 70 % de notre activité à l’export  dans une quinzaine de pays en Europe, en Amérique du Nord et au Japon", précise Yanne Courcoux.

 

Lors de la dernière édition du Space en septembre 2019, Tibot technologies a présenté une seconde gamme de robot : le Spoutnic Nav, dédié à la volaille de chair. Ce robot est équipé d’un système de navigation indoor qui lui permet de se déplacer entre les équipements du couvoir selon un parcours préétabli ou non. En plus d’encourager l’activité naturelle des poussins favorisant leur prise de poids, il assure un entretien en surface de la litière, une tâche chronophage pour l’éleveur.

 

Deux levées de fonds en 18 mois

Pour accompagner son développement, la PME vient de boucler une levée de fonds de 3 millions d'euros auprès de Demeter, au travers du fonds Agrinnovation, et Seventure Partners. Y souscrivent aussi Breizh Up et le Crédit agricole Ille et Vilaine Expansion, déjà actionnaires de Tibot technologies. En avril 2018, la PME avait levé 750 k€ auprès de ces acteurs bretons et des business angels de Breizh angels. "Ce financement va nous aider à accélérer notre développement commercial, mais il va aussi nous permettre de continuer à générer de la valeur pour nos clients existants. Nous allons enrichir notre offre avec notamment davantage de fonctionnalités, toujours plus innovantes en restant proche des besoins du terrain."

 

Au plus près des aviculteurs

Dans son portefeuille de clients, la PME mentionne des éleveurs travaillant pour des coopératives et groupe agricoles comme Le Helloco, Agrial, LDC ou Prodavi. "Nous nous focalisons sur les besoins métiers, et travaillons en mode agile avec des aviculteurs partenaires pour les tests des produits", explique Yanne Courcoux, mentionnant 24 mois de développement pour le Spoutnic Nav.

 

Début 2019, la startup a aussi intégré la première promotion de Synapse, le programme d'accélération e-santé du groupe Boehringer Ingelheim. Elle entend aussi poursuivre ses démarches de R&D pour accroître son avance technologique. Près de Rennes, Tibot technologies regroupe une équipe de 7 salariés, dont 4 personnes dédiées à la R&D. Deux à trois recrutements sont prévus, dans les prochains mois, pour renforcer l’équipe  sur des fonctions  équipes techniques, commerciales et marketing.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale