Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TikTok : L'accord de ByteDance avec Oracle et Walmart est suspendu indéfiniment

Vu ailleurs L'accord de ByteDance avec Walmart et Oracle concernant les activités de TikTok aux Etats-Unis pourrait ne jamais aboutir. Le gouvernement Biden qui vient d'entrer en fonction examine le dossier et pourrait décider que l'application chinoise ne représente pas une menace pour la sécurité nationale.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TikTok : L'accord de ByteDance avec Oracle et Walmart est suspendu indéfiniment
TikTok : L'accord de ByteDance avec Oracle et Walmart est suspendu indéfiniment © Olivier Bergeron/Unsplash

Avec l'arrivée de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis, la vente forcée des activités de TikTok aux Etats-Unis pourrait finalement ne pas avoir lieu. L'administration Trump contraignait l'entreprise chinoise ByteDance, propriétaire de l'application de création et de partage de vidéo, à vendre ses activités américaines sous peine d'interdiction sur le territoire, et ce en raison de la menace supposée qu'elle pose pour la sécurité nationale américaine.

Les risques pour la sécurité nationale de nouveau étudiés
Après de nombreux rebondissements, un accord semblait finalement avoir été trouvé avec Walmart et Oracle. Bien en deçà des promesses du gouvernement Trump, cet accord ne portait pas sur un rachat véritable mais plus sur un contrat d'hébergement cloud. Mais avec le changement d'administration, puisque Joe Biden a été élu président, cet accord est désormais mis en pause indéfiniment, rapporte le Wall Street Journal.

L’administration Biden a même demandé un report de l'appel réalisé par la précédente administration contre la décision de justice qui retoquait l'interdiction de TikTok, précise le WSJ. La nouvelle administration explique avoir entamé un examen des efforts réalisés par l'entreprise technologique chinoise afin de limiter les risques liés à la sécurité nationale.

Les discussions se poursuivent
En outre, le réseau social serait toujours en discussion avec les officiels américains en charge de la sécurité nationale. Ces discussions portent sur la sécurité des données et les moyens pour empêcher le gouvernement chinois d'accéder aux informations collectées par TikTok sur les utilisateurs américains.

Des officiels n’ont pas exclu la vente, mais, si elle se faisait, il est probable que les conditions changent. Et une alternative à la vente pourrait impliquer l'envoi des données à un tiers "de confiance" pour empêcher le gouvernement chinois d'accéder aux informations concernant les américains.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media