Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tilak Healthcare lève 7 millions d'euros pour son application de surveillance de la santé des yeux

Levée de fonds La start-up parisienne Tilak Healthcare a développé une application mobile destinée à l'auto-évaluation des paramètres visuels pour les patients atteints de certaines pathologies oculaires. Entièrement gratuite et distribuée par Novartis, elle a été prescrite par plus de 300 ophtalmologistes en France. Grâce à une levée de 7 millions d'euros, la jeune pousse souhaite exporter sa solution aux Etats-Unis, en Espagne et en Belgique.   
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tilak Healthcare lève 7 millions d'euros pour son application de surveillance de la santé des yeux
Tilak Healthcare lève 7 millions d'euros pour son application de surveillance de la santé des yeux © Tilak Healthcare

La start-up Tilak Healthcare, spécialisée dans le développement de jeux mobiles médicaux, annonce ce jeudi 28 octobre 2021 une levée de fonds de 7 millions d'euros. Le total des fonds levés s'élève désormais à 12 millions d'euros.

Le tour de table a été mené par Elaia avec la participation de Swen Capital Partners, Matmut Innovation et iBionext Growth Fund, co-fondateur et investisseur historique de la jeune pousse.

Entre télémédecine et jeu vidéo
Tilak Healthcare, située à Paris, a été fondée en 2016 au sein d'iBionext, une société de capital investissement qui accompagne les medtech. Elle est à l'origine de l'application mobile "OdySight" qui, grâce à des tests visuels, permet de suivre l'état oculaire des patients. Elle a notamment été développée par José-Alain Sahel, fondateur de l’Institut de la Vision et chef du département d'ophtalmologie à l’Université de Pittsburgh School of Medicine, et Edouard Gasser, directeur général de Tilak Healthcare et ancien directeur de studio chez Gameloft.

OdySight est un dispositif médical de classe 1 et ne peut donc être utilisé que si un ophtalmologiste le prescrit à son patient. Dans les détails, il est constitué de deux parties : l'une est composée de tests visuels et l'autre est consacré aux jeux. Précision importante : le module jeux ne fait pas partie du dispositif médical.

Le test d'acuité visuelle évalue la vision de près, tandis que le test grille d'Amsler évalue l'évolution de scotomes (taches noires) et/ou métamorphopsies (déformations). En parallèle, un tableau de bord permet au professionnel de santé de visualiser les résultats des tests visuels effectués via un site internet.

Dédié aux pathologies nécessitant un suivi régulier
Actuellement, OdySight ne s'adresse pas à l'ensemble des personnes atteintes de problèmes ophtalmologiques. Il est recommandé pour les patients atteints d'une pathologie oculaire nécessitant un suivi régulier de la vision telles que les formes humides et sèches de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) à risque de néovascularisation, la rétinopathie diabétique avec ou sans œdème maculaire, la myopie forte avec risque de néovascularisation et toutes autres pathologies similaires pouvant entrainer une cécité.

Ainsi, il ne peut être prescrit qu'aux patients adultes disposant d'une acuité visuelle binoculaire supérieure ou égale à 3/10. En revanche, il ne peut pas être utilisé pour des personnes souffrant d'épilepsie, disposant d'une acuité visuelle binoculaire inférieure à 3/10 et/ou dont les deux yeux ont une acuité visuelle monoculaire inférieure à 1/10.

OdySight a pour objectif de faciliter le suivi des patients entre deux visites médicales. En revanche, il fournit aucune interprétation des résultats des tests et n'est pas destiné à fournir un diagnostic. Par conséquent, il ne remplace évidemment pas les visites chez un ophtalmologiste.

Les tests visuels proposés dans OdySight ont fait l'objet d'une étude clinique publiée en juillet 2019 dans la revue scientifique Ophthalmology and Therapy. Les tests numériques ont été comparés aux tests standards effectués dans un centre médical. Ces travaux ont démontré que les tests d'acuité visuelle et la grille d'Amsler présents dans OdySight présentaient une importante concordance avec les tests réalisés en centre médical.

Un accord de distribution avec Novartis
L'application est gratuite pour les ophtalmologistes et les patients. Le business model de la jeune pousse repose sur un "un accord de co-promotion" avec Novartis, détaille Edouard Gasser à L'Usine Digitale. Le groupe pharmaceutique suisse, qui commercialise des médicaments dédiées aux injections intravitréennes, est chargé de la distribution d'OdySight auprès des médecins. "Grâce à notre outil, Novartis entend optimiser le parcours de soin", ajoute-t-il. Le remboursement est ensuite partagé entre la start-up et Novartis.

Aujourd'hui, OdySight a été prescrit par plus de 300 ophtalmologistes à plus de 3000 patients en France. Son développement s'amorce également aux Etats-Unis, en Espagne et en Belgique. Un déploiement international soutenu par cette levée de fonds. Tilak Healthcare souhaite également diversifier son offre avec le lancement d’OdySight Care, une solution de télésurveillance de la vision destinée aux entreprises de santé. L'ambition est la suivante : "nous souhaitons devenir la plateforme numéro un de suivi de vision à domicile", conclut Edouard Gasser.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.