Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TomTom vend sa division Telematics à Bridgestone pour 910 millions d'euros

TomTom a annoncé mardi 22 janvier 2019 vendre sa division Telematics dédiée à la gestion de flotte et aux solutions télématiques au japonais Bridgestone pour 910 millions d'euros. TomTom souhaite se concentrer sur la cartographie, les systèmes de navigations, l'info-trafic en temps réel et les services.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TomTom vend sa division Telematics à Bridgestone pour 910 millions d'euros
TomTom vend sa division Telematics à Bridgestone pour 910 millions d'euros © Flickr/www.routexl.com

TomTom a annoncé mardi 22 janvier 2019 vendre sa division "Telematics" à la filiale européenne du fabricant de pneus japonais Bridgestone pour 910 millions d'euros. Cette division est dédiée à la gestion de flotte, aux solutions télématiques et aux services de voitures connectées. Le spécialiste néerlandais de la cartographie espère conclure la transaction, soumise à l'approbation des autorités réglementaires, à la fin du second semestre 2019. L'entreprise souhaite reverser 750 millions d'euros provenant de cette vente directement à ses actionnaires.

 

TomTom se recentre pour mieux concurrencer Google

Cette annonce n'est pas une surprise. En septembre 2018, à la suite de rumeurs, TomTom a confirmé considérer la vente de sa division Telematics. C'est aujourd'hui chose faite. TomTom explique dans un communiqué vouloir se recentrer sur son cœur de métier comprenant la cartographie, les systèmes de navigations, l'info-trafic en temps réel et les services. La concurrence est en effet rude sur ce secteur en devenir lié au développement des véhicules autonomes et connectés. Avec des acteurs de taille comme Here Technologies, Google Maps et OpenStreetMap.

 

Google a notamment pris une longueur d'avance. En septembre dernier, la firme de Mountain View a conclu un accord important avec l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Les constructeurs de l'alliance pourront équiper leurs véhicules du système d'exploitation Androïd à partir de 2021 et bénéficier de l'écosystème de Google comprenant Google Maps, Google Assistant et Google Play Store. Un gros marché pour le géant de Mountain View puisque les ventes cumulées de l'Alliance s'élèvent à plus de 10,6 millions de véhicules sur près de 200 marchés.

 

Avec le boom des smartphones et des applications mobiles de cartographies, TomTom a vu ses ventes de GPS personnels chuter tout comme ses bénéfices nets dans les années 2014-2015. Par la suite, il s'est lancé dans la production de montres de sport équipées de GPS ainsi que de caméras d'action type GoPro, activité qu'il a cessée dès 2017 en raison de résultats commerciaux décevants. Ce "recentrage" sera-t-il suffisant ?

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale