Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toshiba cède ses caméras industrielles à Canon

Après avoir vendu son activité de diagnostic médial à Canon, Toshiba lui cède ses caméras industrielles. Un désengagement qui s’inscrit dans son vaste plan de cession d’activités jugées non stratégiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toshiba cède ses caméras industrielles à Canon
Toshiba cède ses caméras industrielles à Canon © Toshiba

Toshiba poursuit son programme de cession d’activités jugées non stratégiques. Après l’éclairage, le médical ou l’électroménager, c’est au tour des caméras vidéo industrielles de sortir du giron du géant japonais de l’électronique. Cette activité est transférée à Toshiba Medical Systems Corporation, l’unité médicale vendue en mars 2016 à Canon pour 6 milliards de dollars. La transaction rapporte à Toshiba 12,7 milliards de yens, l’équivalent de 126,4 millions de dollars. Le transfert sera effectif au début d’octobre 2016.

 

Intégration verticale de Canon

L’activité de Toshiba dans les caméras vidéo industrielle représente un chiffre d’affaires d’environ 5 milliards de yens sur l’exercice fiscal clos le 31 mars 2016. Ses produits se destinent notamment aux équipements d’imagerie médicale comme les endoscopes.  Son rachat conforte la stratégie d’intégration verticale de Canon pour ses activités dans le médical.

 

Ebranlé par un scandale financier de 1,3 milliard de dollars (falsification des comptes financiers pour minimiser les pertes dans la télévision, l’électroménager ou les PC), Toshiba est contraint de vendre, une par une, toutes ses activités jugées non stratégiques. L’objectif étant de se recentrer sur les solutions de stockage de données et d’infrastructure énergétique. La sortie des caméras industrielles constitue la cinquième cession après la vente des capteurs d'image au japonais Sony, de l’éclairage au chinois Konka, du médical au japonais Canon et de l’électroménager au chinois Midea.

 

Passage au vert au prochain exercice fiscal

Sur le dernier exercice fiscal clos en mars 2016, Toshiba déplore une perte nette de 460 milliards de dollars (l’équivalent de 4,6 milliards de dollars) pour un chiffre d’affaires de 5670 milliards de yens (environ 56 milliards de dollars). Grâce son vaste plan de restructuration et de désengagement des activités jugées non stratégiques, le groupe prévoit de revenir au vert lors du prochain exercice fiscal avec un bénéfice net de 100 milliards de yens pour un chiffre d’affaires de 5100 milliards de yens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale