Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toshiba, Fujitsu et Vaio sur le point de fusionner leurs PC

Vu ailleurs Selon le journal Nikkei, les japonais Toshiba, Fujitsu et Vaio préparent la fusion de leurs activités dans les PC. Si le projet aboutit, il créerait le premier constructeur de PC au Japon et sixième mondial.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toshiba, Fujitsu et Vaio sur le point de fusionner leurs PC
Toshiba, Fujitsu et Vaio sur le point de fusionner leurs PC © Flickr CC - Coline

L’heure de la consolidation des PC japonais a sonné. Selon le journal Nikkei, Toshiba, Fujitsu et Vaio discuteraient en vue de fusionner leurs activités micro-informatiques. Un accord devrait être finalisé avant la fin de l’année et la société regroupant les PC des trois constructeurs nippons lancée en avril 2016.

 

Pour une place de 6e mondial

Si le projet aboutit, il créerait le premier constructeur de PC au Japon avec près de 30% du marché local, devant NEC Lenovo Japan Group (26%), et sixième mondial avec environ 6% du marché, derrière le chinois Lenovo (21%) et les américains HP (19,6%), Dell (14,3%) et Apple (7,5%), et le taïwanais Acer (7%), selon les chiffres d’IDC du troisième trimestre 2015.

 

Les discussions seraient menées avec la participation du fonds d’investissement nippon Japan Industrial Partners, qui détient 95% du capital de Vaio, l’ancienne activité de Sony dans les PC, vendue en juillet 2014. Le fonds prendrait un tiers du capital de la future société, Toshiba et Fujitsu se partageant les deux autres tiers.

 

la fin d'une ère de pionniers

Après avoir été pionniers dans les PC portables, les constructeurs japonais ont été petit à petit marginalisés par les américains HP, Dell et Apple, le chinois Lenovo et le taïwanais Acer. NEC a été le premier à en tirer la conséquence en se recentrant sur le Japon et en créant en 2011 une coentreprise avec Lenovo. Sony a suivi en transférant en 2014 ses PC au sein de la société Vaio où il garde juste 5% du capital. La même année, Toshiba a redimensionné à la baisse ses activités en se retirant de la plupart des marchés du Sud au profit d’un recentrage sur les entreprises. Quant à Fujitsu, il prévoit de filialiser ses PC au printemps 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale