Total va déployer le logo intelligent d'Ubleam sur une quarantaine de ses sites dans le monde

Ubleam annonce le déploiement à grande échelle de son logo intelligent (le bleam) sur une quarantaine de sites du groupe Total. Une nouvelle démonstration commerciale pour la start-up toulousaine, en pleine accélération.

Partager
Total va déployer le logo intelligent d'Ubleam sur une quarantaine de ses sites dans le monde
Total déploie les logos intelligents d’Ubleam sur une quarantaine de sites dans le monde.

Spécialisée dans la réalité augmentée, Ubleam accélère le déploiement de sa solution d'internet des objets dans les environnements industriels. La start-up toulousaine, créée en 2013, a conçu un code-barre nouvelle génération, baptisé "bleam", qui facilite l'usage et la maintenance des objets. Ce tag 3D connecté, une fois fixé sur un objet, peut être scanné sur mobile et donne accès à du contenu interactif, notamment à toute la documentation technique du produit concerné. La start-up vient d'annoncer un nouveau contrat majeur avec le groupe Total. Ses logos intelligents seront bientôt déployés à grande échelle sur une quarantaine de sites industriels du groupe pétrolier, à travers le monde.

Un déploiement international d'ici fin 2019

C'est la concrétisation de deux années de tests et de projets pilotes conduits avec le groupe pétrolier. Après une première expérimentation réalisée dès 2017 au sein de deux premières raffineries françaises pour connecter d'abord des équipements de sécurité (principalement des extincteurs), puis pour assurer l'identification de vannes ou le suivi d'équipements mobiles, Ubleam a été retenue pour intégrer le Booster, l'accélérateur de projets de Total.


Dans la foulée, l'utilisation du bleam va être progressivement élargie à de nouvelles applications sur une dizaine de sites en Europe, avant de passer à la vitesse supérieure : le groupe Total a décidé de déployer le “bleam” sur de nombreux sites à l'international d’ici fin 2019, dont la quarantaine de sites industriels déjà équipés d’applications mobiles. "Nous préparons déjà, en partenariat avec les équipes de Total, le déploiement de milliers de bleams sur quatre plateformes pétrolières en Angola, dont les premiers dès ce mois de juin 2019", précise Samuel Boury, co-fondateur et président d'Ubleam.

5 millions d'objets connectés dans le monde

Il s'agit d'une nouvelle vitrine commerciale pour la start-up qui multiplie depuis peu les contrats. "A ce jour, la société totalise pas moins de 5 millions d'objets connectés dans le monde et près de 250 clients", se félicite le chef d'entreprise. Parmi eux : Air Liquide, Michelin, Air France, Enedis ou encore le groupe Pentair. Le spécialiste de la gestion des fluides et de la filtration, a retenu la solution d'Ubleam pour équiper l'ensemble de ses produits (pompes et vannes) en sortie d'usine. Les installateurs et utilisateurs finaux peuvent ainsi accéder à la documentation technique des produits à la fois pour le montage et la réparation, mais aussi pour des informations très diverses, comme les pièces détachées compatibles.


Au titre des performances appréciées en milieux industriels : la capacité de scanner des objets jusqu'à 4 mètres de distance, de supporter la déformation et de s'adapter à des supports souples ou courbés. "Nous avons aussi travaillé ces derniers mois sur la sécurisation renforcée du système avec une migration de notre solution sur le cloud Microsoft Azure", souligne Samuel Boury.

Implantée au cœur de l’IoT Valley, à Labège, dans l'agglomération toulousaine, Ubleam, qui a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 800 000 euros, table sur 1,4 million d'euros pour 2019. La société a ouvert un premier bureau commercial à Bordeaux et emploie actuellement 15 salariés.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS