Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Tour de France de la French Tech : Montpellier, la plus américaine des villes candidates, s'impose en lauréate

mis à jour le 12 novembre 2014 à 13H58
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Suite de notre tour de France de la French Tech. L'Usine Digitale s'intéresse aujourd'hui à Montpellier. Creuset historique d'une industrie informatique de géants américains, elle développe ses compétences sur de nouveaux terrains de jeu. Et elle vient de décrocher le label du gouvernement.

Tour de France de la French Tech : Montpellier, la plus américaine des villes candidates, s'impose en lauréate
Tour de France de la French Tech : Montpellier, la plus américaine des villes candidates, s'impose en lauréate © French Tech Montpellier - capture vidéo YouTube

Sa place de la Comédie n'est pas le seul lieu d'échange de la préfecture de l'Hérault. Montpellier est un lieu d'innovation numérique qui n'hésite pas à expérimenter toutes les nouvelles formes de communication, depuis les panneaux interactifs destinés aux citoyens jusqu'aux MediaLab Sessions, week-end d'innovation collaboratif et interactif destiné à faire émerger des start-up dans le secteur des média.

les spécialités

La ville est un haut lieu historique du jeu vidéo avec sa star, Ubisoft. Son cluster numérique PixLR regroupe essentiellement des entreprises du secteur, de la 3D, de l'animation, etc. Un ancien de Pixar et Dreamworks, Mihnhyung Lee, vient même de rejoindre Montpellier pour prendre la direction pédagogique du département de formation du studio local d’animation Dwarf Labs.

L'agglomération a aussi mis en place un programme de R&D sur les smart cities et commence à voir se développer une filière autour des objets connectés. Avec des start-up comme Matooma et sa plate-forme logicielle multi-opérateurs de gestion à distance d'appareils électroniques. Sans oublier les biotechs, dopées par la présence historique de la faculté de médecine - la plus ancienne en activité au monde - et la très emblématique société de robotique médicale de Bertin Nahoum, Medtech.

Les chiffres clés

1 100 entreprises du numérique sont installées dans l'agglomération de Montpellier qui emploient un total de 11 000 personnes. 180 d'entre elles travaillent dans les logiciel et 60 dans le jeu vidéo ou la création. Entre 2008 et 2012, le nombre d'emplois du secteur a augmenté de 2,2% sur le territoire.

les entreprises motrices

Les géants américains apprécient visiblement la douceur de vivre du Languedoc Roussillon. A Montpellier depuis bientôt 50 ans, IBM dispose d'un centre de compétence et d'expertise pour l'ensemble de ses produits logiciels et système. Intel a, lui, installé son Open Source Technology Center, centre de R&D sur les télécoms en logiciel libre. Enfin, depuis le début de l'année, Dell - dont le siège Europe du Sud est à Montpellier- a ouvert son "center for entrepreneurs" dans lequel ses employés accompagnent une trentaine de start-up.

Ces géants ne font pas d'ombre aux jeunes pousses, bien au contraire. Parmi les start-up locales, le spécialiste de la publicité dans les vidéos, Teads, racheté par Ebuzzing, est devenu un acteur de poids. C'est le cas aussi de Bime, dirigé par Rachel Delacourt, avec son outil d'analyse des données de l'entreprise dans le cloud, qui s'est implantée aux USA. La ville a aussi vu naître, avant même AirBnB, le site d'hébergement collaboratif Bedycasa. Enfin, l'incubateur, BIC (Business et Innovation Center), dispose d'une pépinière, Cap Omega, réservée aux start-up des TIC, et a accompagné 545 jeunes pousses en 25 ans, représentant 4400 emplois.

Le quartier numérique

Le futur quartier numérique de Montpellier couvrira 60 000 m2 avec un bâtiment phare de 12 000m2 à lui seul dont la vocation sera de favoriser les échanges entre entreprises grandes et petites, organismes de formation et laboratoires de recherche. Des services d'incubation, d'accélération, de conférence etc., y seront à disposition. L'agglomération compte bâtir ce quartier d'ci à 2018, non loin de sa gare TGV, du tram et de l'aéroport. Montpellier s'appuiera sur ses expériences récentes de la Maison du numérique et du Fablab Labsud. Un batiment de 10 000 m2 accueillera aussi pas moins de 4 écoles du numérique.

Les événements

Digiworld Summit 2014 sera la 36e édition de l'événement organisé par l'Idate, cabinet d'étude du marché des télécoms et du numérique de dimension internationale, qui réunit chaque année les plus grands des télécoms, d'Internet et du jeu, venus du monde entier et 1 200 participants. Cette année, la conférence se tiendra en même temps que le salon du jeu B2B, Game Summit. En juin, la ville a aussi accueilli les rencontres mondiales du logiciel libre. Mais la candidature à la French Tech a aussi donné de nouvelles idées à Montpellier qui a organisé son festival de la French Tech en début d'été avec 10 jours d'animation et de portes ouvertes dans les entreprises.

la com'

Pas de mascotte locale pour Montpellier mais un slogan vantant la "sunny french tech attitude" :

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale