Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tour de France de la French Tech : Paris, labellisée d’office

mis à jour le 12 novembre 2014 à 13H41
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour clôturer notre grand tour de France de la French Tech, retour à la capitale. Pieuvre numérique abritant 50% de l’écosystème national sur son territoire, l’Île-de-France fait figure d’exception en étant labellisé d’office.

Tour de France de la French Tech : Paris, labellisée d’office
Fin 2016, Paris disposera d'une nouvelle vitrine numérique avec la Halle Freyssinet transformée en incubateur géant. © Wilmotte & Freyssinet

Paris et l’Île-de-France, c’est tout simplement la moitié de l’écosystème numérique français. Des centaines d’entreprises - grands groupes, PME, ETI, start-up - impliquant des milliers de personnes. Difficile et surtout inutile, donc, de formaliser une candidature au label French Tech.

Avec un tissu d’entreprises du numérique déjà bien organisé, riche de réseaux et actif depuis plusieurs années, la métropole francilienne s’est vue attribuer une labellisation d’office.

une labellisation "qui va de soi"

"Le dossier parisien serait tellement énorme, avec tellement d'acteurs, qu'il serait très compliqué", concède David Monteau, directeur de la Mission French Tech au secrétariat d’Etat chargé du Numérique. "Il y a cette idée selon laquelle on n'avait pas besoin de monter un dossier, que notre participation allait de soi", abonde Jean-Baptiste Roger, directeur de La Fonderie, agence numérique associée au Conseil régional d’Île-de-France.

Cartographie en cours

L'agence La fonderie a entamé un travail de recensement des acteurs franciliens du numérique. "Nous avons débuté une cartographie des acteurs du numérique en Île de France sur une carte collaborative (techonmap.fr), nous en sommes déjà à 1700 points et il en manque encore plusieurs milliers, explique Jean-Baptiste Roger, directeur de l'agence numérique associée au Conseil régional d’Île-de-France. Cette masse rend difficile de rassembler tout le monde, de créer un sentiment d'appartenance à une même communauté".

Pôles de compétitivité, agences, associations, incubateurs de start-up, lieux dédiés au numérique… Paris est naturellement bien en avance sur le reste des métropoles hexagonales. Sa force : une visibilité internationale évidente, l’utilisation massive des réseaux sociaux et professionnels, la participation aux grand-messes internationales du secteur, et l'organisation de conférences et événements d'envergure comme Futur en Seine, Start in Paris, Hello Tomorrow ou Le Web Paris.

 

Retrouvez notre dossier spécial "La France du numérique 2014"

 

un totem : la halle freyssinet

L'écosystème parisien n'a d'ailleurs pas eu besoin de candidater officiellement pour intégrer les codes visuels de la French Tech. Le coq stylisé en origami - symbole de la French Tech - trônant fièrement en haut de son site internet, Cap Digital joue le jeu. "Cela fait déjà quelques mois que nous apposons le label à toutes nos actions. Il crée une identité commune et élargit notre visibilité pour les investisseurs", assume-t-on au pôle de compétitivité francilien de la transformation numérique.

L'aménagement annoncé d'un grand lieu totem du numérique - la Halle Freyssinet, futur plus grand incubateur du monde imaginé par Xavier Niel - à l'horizon 2016 devrait amplifier cette dynamique. Une partie de l'espace sera dédié à l'écosystème French Tech. Les start-up en régions pourront y tenir des réunions lorsqu'elles passeront à Paris, pour présenter leurs innovations ou rencontrer des investisseurs, par exemple. Paris est donc labellisée d'office mais ce statut particulier l'oblige à se mettre au service de l'écosystème numérique français tout entier.

Elodie Vallerey

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale