Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tour de France de la French Tech : Saint-Etienne, portée par le design

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Restons dans la région Rhônes-Alpes aujourd'hui dans le cadre de notre Tour de France des candidatures French Tech. Après Lyon, direction Saint-Etienne qui veut devenir un pôle de référence en matière de design et numérique.

Tour de France de la French Tech : Saint-Etienne, portée par le design
Tour de France de la French Tech : Saint-Etienne, portée par le design © DR

En Rhônes Alpes, il n'y a pas que Lyon qui veut devenir une ville French Tech. Deux autres agglomérations sont candidates : Grenoble et Saint-Etienne. Cette dernière joue sur sa "complémentarité" avec ses cousines rhodaniennes, et son expertise du design pour tirer son épingle du jeu. Un rapprochement pourrait d'ailleurs s'opérer entre Lyon et sa voisine au cours du processus.

Les spécialités

Saint-Etienne s'est construit une forte légitimité sur le design avec l'implantation d'un lieu de référence, la Cité du design, et d'un événement phare, la Biennale internationale de design. Elle est la seule ville française membre du réseau Creative design de l'Unesco. C'est tout naturellement que le territoire veut mettre cette expérience acquise au service du numérique et du "new manufacturing".

Saint-Etienne est également en pointe sur l'optique, l'ingénierie des procédés et l'ingénierie dans le domaine de la santé et de la prévention.

Les chiffres clés

L'agglomération stéphanoise compte 9500 salariés du numérique, répartis dans 750 entreprises (dont 300 pure-players) réalisant au total plus d'1 milliard d'euros de chiffre d'affaires par an.

Les entreprises motrices

Les champions stéphanois se nomment Meta productique, éditeur de logiciels de gestion de production, Focal JM Lab, expert en systèmes audio haute-fidélité, ou encore le prestataire de services internet CieNum (qui a fusionné en 2013 avec Adista). La candiature stéphanoise ambitionne de faire émerger 10 nouveaux "tech champions" capables de lutter à l'international d'ici 2015. 20 à l'horizon 2016 !

Les événements

St-Etienne rayonne dans le monde entier grâce à sa Biennale internationale de design, qui accueille 140 000 visiteurs chaque année. La prochaine édition aura lieu en 2015 sur le thème "Le sens du beau". Bien d'autres rendez-vous y tissent des liens entre design, industrie et numérique, comme la convention d'affaires "Design to business", à l'automne.

Le quartier numérique

St-Etienne mise sur le site de l'ancienne Manufacture d'armes, berceau d'un éco-quartier créatif de 100 hectares symbolisant le renouveau de la cité. Le quartier accueille déjà la Cité du design, Telecom St-Etienne, l'Iram (lieu de formation dédié aux nouveaux médias), l'Institut d'optique et le Mixeur, un "tiers-lieu" où poussent les projets.

Le logo

Le choix d'une panthère (rose !) est un clin d'œil amical au logo de la candidature lyonnaise, représentant un lion. La panthère est aussi un symbole du club de football mythique de la ville.

 

La com'

Sur le site "Saint-Etienne Atelier numérique" mis en ligne pour co-construire la candidature, plus de 950 acteurs du territoire ont déjà fait part de leur soutien. Une soirée de lancement était organisée le 9 juillet dernier.

La présentation du dossier en vidéo (100% origami, mais version numérique)

Sylvain Arnulf

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale