Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tous les moyens sont bons

Ex-directeur commercial de Relaxnews et de My Little Paris, Thomas Barret a décidé en 2015 de créer son entreprise. Ambition : ré-enchanter nos matins, avec sa gamme d’accessoires siglés The Morning Company. Chose peu commune, il choisit dès le début de son aventure de tenir un carnet de bord, afin de partager ses premiers pas et ses péripéties d’entrepreneur. L'Usine Digitale publie, chaque semaine, ses récits. Cette semaine, il fait le bilan après une journée passée derrière un stand au Bon Marché.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tous les moyens sont bons
Je me suis mis au Yoda © The Morning Company

"Sans limite est le pouvoir de l’esprit. Te laisser guider par ton intuition, tu dois. Si tu veux que la force guide son chemin vers toi, te concentrer sur le champ d’énergie, il te faut."

 

Rien n’y a fait. Même la force n’a pas fonctionné. Après ceux de Sun Tzu, les conseils de maître Yoda eux aussi s’avèrent inefficaces. Et voilà que l’acheteuse du Bon Marché s’éloigne déjà, sans avoir daigné posé les yeux sur mon magnifique stand. C’est rageant.

 

Heureusement, quelques japonais, canadiens et autres espagnols se sont révélés un chouille plus sensibles à mes (faibles) pouvoirs télékinétiques : j’ai donc réussi à les attirer sur mon stand. Opportunités à suivre.

 

Dans le fond, ce salon professionnel aura mis en lumières deux choses :

1) Je fais, et c’est bien dommage, un piètre Jedi

2) Mon appétence pour le système de distribution (BtoB) en magasin reste très limité. Les pratiques (type de relations, rapports de force, modèle économique, …) en la matière sont globalement restées à l’âge de pierre. Et comme l’énergie d’un entrepreneur n’est pas un actif inépuisable, mieux vaut l’allouer là où elle est le plus efficace. Ventes en ligne, pop-up stores et un peu de distribution (très) sélective – voilà le mix qui fait et fera The Morning Company. Enfin je crois.

 

D’ailleurs, à propos, The Morning Company a depuis hier une nouvelle corde à son arc : Hitchcock. Son talent ? Vous faire dresser les poils… Aurez-vous le cran d’y jeter un œil ?

 

En quelques chiffres, voici le reste de ma semaine,:

5 mugs Nespresso bus par jour pendant Premiere Classe Tuileries

27 cartes de visites collectées, dont 10 vraiment intéressantes ?

4 nouveaux accessoires à sortir pour Noël (gloups…)

1 article paru il y a quelques jours dans Elle Maison

 

Thomas Barret, néo-entrepreneur

Ce billet a également été publié sur le blog de l’auteur : The Morning Challenge

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale