Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TousAntiCovid : Hormis le nom, aucun changement majeur pour le nouveau StopCovid

Téléchargé par moins de 4 % de la population, StopCovid est un véritable échec sur lequel le gouvernement ne veut pas rester. Une mise à jour de l'application de contact tracing est disponible depuis le 22 octobre. Elle est censée relancer la stratégie nationale de lutte contre le virus avec le fameux "tester, alerter, protéger". Mais dans les faits, TousAntiCovid ne présente aucun changement majeur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TousAntiCovid : Hormis le nom, aucun changement majeur pour le nouveau StopCovid
TousAntiCovid : Hormis le nom, aucun changement majeur pour le nouveau StopCovid © Tousanticovid

"Ça n'a pas marché", a reconnu le président de la République Emmanuel Macron à propos de l'application StopCovid, dont l'objectif est de casser les chaines de transmission. Mais le gouvernement ne veut pas lâcher l'affaire et une nouvelle mise à jour de l'outil de contact tracing est désormais disponible.

"TousAntiCovid est une version enrichie et interactive de la première application StopCovid", peut-on lire dans une FAQ postée sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé. En réalité, le seul véritable changement est le nom de l'application, qui est rebaptisée "TousAntiCovid". Pour le reste, aucun changement majeur n'est à signaler.


Le fonctionnement reste inchangé
Le fonctionnement de l'application demeure identique. Lorsque deux téléphones se croisent pendant au moins 15 minutes à moins d'un mètre de l'autre chacun enregistre l’autre dans l’historique de son application de manière cryptée grâce au Bluetooth. Quand une personne est testée positive, elle reçoit un code à usage unique avec son résultat de test. Si elle le souhaite, elle peut alors utiliser ce code pour signaler dans l’application qu’elle a été testée positive.

Le gouvernement affirme que l'ergonomie de TousAntiCovid a été optimisée avec "un accès instantané à toutes les fonctionnalités de l’application". En pratique, seuls quelques graphismes ont été retravaillés. Les utilisateurs ont désormais accès à quelques chiffres clés sur la situation épidémiologique et des actualités en lien avec la lutte contre la pandémie. Le nombre d'utilisateurs de l'application de tracing est également disponible. 
 


Une redirection vers les sites officiels
D'après la FAQ, la mise à jour offrirait un accès à DépistageCovid, la carte des centres de dépistages actualisée et avec des informations sur les temps d’attentes remontées par les utilisateurs, à MesConseilsCovid pour avoir des conseils personnalisés et à l’attestation dérogatoire de déplacement pour les zones concernées par le couvre-feu. Ce n'est pas une fonctionnalité à proprement parler. En réalité, l'application ne fait que rediriger l'utilisateur vers des sites officiels déjà existants qui proposent ce service.

Contrairement à certaines rumeurs, TousAntiCovid ne propose pas de QR Code à scanner à l'entrée des restaurants, pour remplacer les cahiers de rappel rendus obligatoires dans les zones d'alerte maximale. Le ministère de la Santé promet néanmoins que "l’application continuera d’être enrichie régulièrement de nouvelles informations et de nouveaux services".

TousAntiCovid toujours pas interopérable
Sans grande surprise, TousAntiCovid n'est toujours pas interopérable avec les autres applications de contact tracing européennes alors que la Commission européenne vient d'annoncer la mise en service de la passerelle d'interopérabilité. Les applications Corona-Warn-App en Allemagne, COVID tracker en Irlande et Immuni en Italie sont désormais connectées. Ainsi, pour les Français habitant en France et travaillant à l’étranger il est recommandé d’utiliser les applications des deux pays, explique le ministère.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media