Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toyota et NTT s'associent pour développer une plate-forme dédiée à la smart city

Toyota s'est rapproché de l'opérateur de télécoms NTT pour concevoir une plate-forme dédiée à la smart city. Celle-ci doit permettre de regrouper et d'analyser l'ensemble des données pouvant être collectées auprès des véhicules, des objets connectés, des usines, etc. Elle permettra même à terme de créer un jumeau numérique de la ville.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toyota et NTT s'associent pour développer une plate-forme dédiée à la smart city
Image de Woven, la smart city que veut bâtir Toyota au pied du Mont Fuji. © Toyota

Toyota poursuit ses efforts dans le domaine de la smart city. Le constructeur automobile annonce ce 24 mars 2020 avoir conclu un partenariat avec l'opérateur télécoms japonais NTT. Ils vont développer ensemble "Smart City Platform", une plate-forme pouvant regrouper l'ensemble des données issues d'une ville intelligente.

Les deux sociétés, qui étaient déjà partenaires dans le domaine des véhicules connectés, prouvent leur engagement en prenant des parts en investissant l'un dans l'autre : Toyota va prendre une participation à hauteur de 2,07% dans NTT et ce dernier de 0,90% dans Toyota.

Regrouper les données et inventer des services

La plate-forme Smart City doit permettre de compiler et visualiser de nombreuses données provenant des véhicules connectés, des bâtiments, de l'IoT présent dans les logements ou dans les usines, des institutions publiques, etc. Le but est de regrouper et d'analyser toutes les données disponibles afin de créer de nouveaux services dans des domaines aussi variés que la mobilité, la santé ou l'énergie. A terme, la plate-forme doit permettre d'accéder à un jumeau numérique de la ville ou du quartier concerné afin notamment de pouvoir y mener des essais en ayant des retours rapides.

 

 

Dans un premier temps, la plate-forme sera implémentée dans la ville que veut bâtir Toyota au pied du Mont Fuji. Le constructeur automobile ayant annoncé vouloir construire une ville intelligente baptisée Woven City à l'occasion du CES de Las Vegas. Shinagawa, un arrondissement de Tokyo avec qui travaille NTT, devrait aussi accueillir cette plate-forme, avant que ne suivent d'autres villes. Les partenaires ne donnent pas de date précise, mais Toyota avait affirmé en janvier que les premiers habitants pourront rejoindre Woven City dès 2021.

Toyota déjà partenaire de Softbank

Outre son activité de constructeur automobile, Toyota veut se positionner comme un acteur important des mobilités et de la smart city. Par exemple, le constructeur japonais a présenté e-Palette, un véhicule modulaire qui vocation à devenir autonome. Toyota s'est aussi rapproché de Softbank, avec qui il a créé une coentreprise baptisée Monet Technologies et dont le but est de développer différents services de mobilité autour du véhicule autonome. Un projet aujourd'hui soutenu par d'autres constructeurs automobiles japonais. Et le constructeur a récemment investi 394 millions de dollars dans Joby Aviation, une start-up qui développe des taxis volants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media