Toyota étudie l'utilisation de casques de réalité augmentée HoloLens dans ses usines

Toyota évalue actuellement l'utilisation du casque de réalité augmentée de Microsoft pour accélérer le contrôle qualité, la gestion de l'espace et la résolution des incidents dans ses usines.

Partager
Toyota étudie l'utilisation de casques de réalité augmentée HoloLens dans ses usines

Le constructeur automobile japonais Toyota Motors s'intéresse de près à la réalité augmentée. Il a révélé le 4 novembre 2018 qu'il étudie le déploiement de casques Microsoft HoloLens sur ses lignes de production afin de répondre à plusieurs besoins.

Un contrôle qualité plus rapide sur la peinture

L'un d'entre eux est l'inspection de l'épaisseur de la peinture sur la carrosserie, un procédé laborieux qui peut occuper deux ouvriers pendant une journée car ils couvrent la voiture de feuilles de papier. Grâce à la réalité augmentée, une seule personne peut s'en charger en seulement deux heures.

Les solutions clé-en-main séduisent

Autre cas d'usage : la possibilité de placer la représentation virtuelle à échelle 1:1 d'une machine-outil dans une usine (en l'occurrence le Centre technique Higashi-Fuji) afin de s'assurer qu'elle pourra bien rentrer dans l'espace souhaité, sans empiéter sur les équipements alentour ou les rendre inaccessibles. Toyota utilise pour ce faire le logiciel Dynamics 365 Layout. L'autre logiciel sur étagère de Microsoft, Dynamics 365 Remote Assist, est également en cours d'étude pour aider les techniciens à partager les problèmes qu'ils rencontrent et donc à les résoudre plus rapidement.

L'immersion prisée par le secteur automobile

La mise en oeuvre de ces outils numériques s'intègre dans la philosophie d'amélioration continue ("kaizen") de Toyota. Pour autant, le Japonais n'est pas le premier à s'y intéresser. Mercedes-Benz, Volvo Cars, Ford ou Renault Trucks ont déjà présenté des cas d'usage avec HoloLens par le passé, et la majorité des constructeurs automobiles utilisent les technologies immersives au quotidien.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS