Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toyota mise sur l'agriculture autonome en participant à la levée de 5 millions de dollars d'Agtonomy

Levée de fonds Agtonomy séduit Toyoto et GV (anciennement Google Ventures) avec sa plateforme qui permet de rendre les tracteurs autonomes. La start-up, qui a levé un total de 9 millions de dollars en amorçage, développe une suite technologique permettant de rendre autonomes différents engins agricoles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toyota mise sur l'agriculture autonome en participant à la levée de 5 millions de dollars d'Agtonomy
Toyota mise sur l'agriculture autonome en participant à la levée de 5 millions de dollars d'Agtonomy © Ales Krivec / Unsplash

Agtonomy, une plateforme hybride de service d'autonomie et de téléassistance dans l'agriculture, lève 5 millions de dollars. La start-up a annoncé le 18 janvier 2022 avoir levé ces fonds auprès de Toyota Ventures, Flybridge, Hampton VC, E²JDJ et Momenta. Cet apport financier complète sa levée de fonds en amorçage qui s'élève à un total de 9 millions de dollars. Ont également participé GV (anciennement Google Ventures) et Grit Ventures.

La jeune pousse souhaite répondre au manque de main d'œuvre dans l'agriculture et répondre à certains enjeux environnementaux et de durabilité. Pour cela elle veut proposer des tracteurs autonomes aux agriculteurs.

Une approche B2B
La plateforme développée par Agtonomy transforme les tracteurs et autres équipements agricoles en machines autonomes. Agtonomy met en avant son approche B2B différente de celles de ses concurrents dans sa stratégie de mise sur le marché. La jeune pousse entend nouer des partenariats avec des équipementiers et constructeurs d'engins agricoles. Elle transforme alors leurs engins agricoles en véhicules autonomes et télécommandés, facilement utilisables par les agricultures.

A charge pour les fabricants de continuer à produire leurs machines et les distribuer. La jeune pousse se concentre sur les éléments technologiques de sa solution et le fait qu'ils fonctionnent avec des appareils existants. Agtonomy ne détaille par l'ensemble de sa solution mais ajoute seulement utiliser une suite de capteurs robustes et un logiciel personnalisé. Ensuite, les agriculteurs peuvent simplement demander à un engin agricole de réaliser une tache via l'application dédiée.

Un lancement commercial en 2023
"Les solutions de l'Agtech telles que les équipements autonomes et une main-d'œuvre à la pointe de la technologie sont plus que jamais nécessaires" pour répondre aux défis auxquels font face l'agriculture, selon Tim Bucher, cofondateur et CEO d'Agtonomy. Au-delà de l'agriculture, la start-up souhaite également proposer ses services dans l'entretien des terres comme la tonte, le désherbage et la prévention des incendies de forêt par le défrichage.

Grâce à cette levée de fonds, Agtonomy veut accélérer le développement et les essais de sa plateforme. La start-up souhaite mener une cinquantaine de pilotes dans les prochains mois et recruter une vingtaine de personnes, rapporte TechCrunch. Tim Bucher assure avoir déjà plusieurs appareils électriques autonomes et mener un PoC dans sa ferme depuis un an. Le fondateur assure que ces véhicules autonomes y réalisent presque tout le travail. Agtonomy espère réaliser un lancement commercial en 2023 avec quelques centaines de tracteurs qui coûteront environ 50 000 dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.