Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Toyota présente un système de gestion pour son véhicule autonome e-Palette

Toyota a présenté son système de gestion des opérations conçu pour déployer un service de mobilité avec son véhicule autonome et modulaire e-Palette. Il permet de répartir l'envoi des véhicules selon les besoins, de détecter les anomalies sur les véhicules et de les arrêter automatiquement en cas d'urgence.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Toyota présente un système de gestion pour son véhicule autonome e-Palette
Toyota présente un système de gestion pour son véhicule autonome e-Palette © Toyota

Toyota a présenté ce mardi 2 décembre 2020 un système de gestion des opérations pour ses véhicules e-Palette. Ce système de gestion doit permettre de faciliter la mise en place de services de mobilité pour les personnes avec son véhicule autonome et modulaire. L'objectif étant de mettre en place un service de mobilité envoyant au bon moment et au bon endroit le véhicule nécessaire.

Détection des anomalies
Ce système de gestion des opérations sera fourni en tant que nouvelle fonction sur la plateforme "Mobility Services Platform" (MSPF) de Toyota. Il est composé d'un système de gestion de la mobilité autonome (AMMS), qui est connectée aux véhicules, et de la plateforme d'attribution des tâches e-Palette (e-TAP) qui fait le lien avec les utilisateurs. Le but est de réduire le temps d'attente des clients et la congestion en optimisant l'usage des véhicules selon les besoins.

La solution AMMS peut contrôler la répartition des véhicules e-Palette selon les besoins. Les opérations planifiées peuvent être changées facilement en fonction des besoins de mobilité en temps réel en ajoutant par exemple des véhicules si un nombre important de personnes attend la navette de transport. Lorsque des véhicules supplémentaires sont ajoutés dans un service, les intervalles entre les véhicules sont ajustés. Si une anomalie sur un véhicule est automatiquement détectée, il est renvoyé au dépôt et remplacé par un autre. En cas d'urgence, le véhicule peut être arrêté et remis en service à distance.

Des tests à Woven City
e-TAP est une fonction de gestion visuelle : une seule personne peut gérer plusieurs véhicules avec cette interface. Les instructions de travail sont automatiquement fournies aux travailleurs sur place, y compris les opérateurs à bord et le personnel de maintenance. La gestion des tâches, dont les retards des opérations et le chargement frontal, permet de raccourcir les délais de maintenance, même avec un nombre limité de travailleurs.

Toyota souhaite tester sa plateforme de gestion à Woven City, sa smart city conçue pied du mont Fuji. Cela permettra au constructeur de tester ses services de mobilité en conditions réelles dans une ville dans laquelle des habitants résident. Le constructeur automobile souhaite aussi travailler avec des partenaires afin de commercialiser des véhicules e-Palette dans différents domaines et régions.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.