Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Traace lève 2,5 millions d'euros pour traquer l'empreinte carbone des entreprises

Levée de fonds La start-up française Traace lève 2,5 millions d'euros pour sa solution SaaS de collecte et d'analyse des données provenant de l'ensemble de la chaîne de valeur des entreprises afin de modéliser des solutions pour les aider à réduire leur empreinte carbone. Un secteur qui a le vent poupe en ce moment en raison de l'importance des enjeux climatiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Traace lève 2,5 millions d'euros pour traquer l'empreinte carbone des entreprises
Traace lève 2,5 millions d'euros pour traquer l'empreinte carbone des entreprises © Pixabay

Décidément, les start-up spécialisées dans la réduction de l'empreinte carbone des entreprises séduisent les investisseurs ces derniers temps. Après Greenly et Sweep en avril, au tour de Traace d'annoncer ce 1er juillet 2022 avoir levé 2,5 millions d'euros pour sa solution SaaS de mesure, d'analyse et d'aide à la décision. Une levée de fonds réalisée auprès d'Orange Ventures, du Family office Arché-Gruppe et d'investisseurs privés. Orange Ventures Impacts signe ainsi son troisième investissement depuis son lancement mi-2021.
 

Modélisation des actions à prendre

La start-up fondée en 2020 par Rodolphe Denieau, Thomas Guyot et Patrick Nollet a lancé sa solution SaaS dès juillet 2021. Celle-ci est présentée comme un outil de pilotage et d'aide à la décision. Elle collecte des données provenant de l'ensemble de la chaîne de valeur de l'entreprise que ce soit des informations issues des divisions achat, logistique, énergie, déchets, transport… Puis, l'ensemble de ces données sont analysées afin de définir un plan d'action et de modéliser des actions pour réduire l'empreinte environnementale de l'entreprise.

"Il y a deux facteurs qu'il faut prendre en compte, le premier c'est la mesure de l'ensemble des postes d'émissions, détaille Thomas Guyot dans un communiqué. Si on se concentre sur la consommation énergétique on a tout faux. Par exemple le poste le plus émetteur, mais qui est aussi le plus souvent négligé par les entreprises ce sont les achats ! L'autre facteur déterminant pour réduire efficacement et durablement les émissions c'est de prendre des décisions qui soient tenables."

La Green Tech peut ainsi décomposer l'empreinte carbone par pays ou par division. L'idée étant de prendre en compte les contraintes de chaque site. Traace ajoute proposer un catalogue recensant plusieurs dizaines d'actions qui permettent de définir une stratégie spécifique et des objectifs de réduction d'émission.

Tripler son portefeuille de clients

Rapidement, Traace séduit de premiers clients comme Sodexo et en compte désormais une trentaine. Grâce à cet apport financier, Traace assure vouloir recruter une dizaine de personnes d'ici la fin de l'année et tripler son portefeuille en client en France et en Europe.

Elle n'est pas la seule start-up à miser sur ce secteur qui intéresse de plus en plus les entreprises. EcoVadis, qui a décroché le statut de licorne avec sa levée de fonds de 500 millions de dollars, gravite dans cet écosystème avec sa plateforme de notation RSE qui vise à améliorer les pratiques environnementales, sociales et éthiques des chaînes d'approvisionnement des entreprises. Spinergie, qui a levé 11 millions d'euros au début de la semaine, développe des solutions de suivi des navires et d'optimisation des opérations maritimes. L'une des promesses étant d'aider les entreprises à réduire leur impact environnemental lors du transport de marchandises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.