Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TransferWise change de nom avant son entrée en bourse, prévue pour 2021

La licorne britannique TransferWise change d’identité juste avant son introduction en bourse, attendue pour cette année. Une nouvelle étape pour Wise après 10 d'existence et une valorisation à plus de 5 milliards de dollars.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TransferWise change de nom avant son entrée en bourse, prévue pour 2021
Kristo-Käärmann, cofondateur de Wise, 2021. © Hermione Hodgson

Emblématique des succès des fintech britannique, TransferWise a annoncé ce lundi 22 février une nouvelle étape. La licorne, qui fête en 2021 ses 10 ans d’existence, change de nom pour Wise. Un changement d’identité qui vise à ne plus limiter les actifs de la société au transfert de devises, son positionnement initial. "Le basculement final pour tous les clients vers la marque Wise aura lieu en mars 2021", précise la société.

Cette annonce intervient alors que Wise, qui a levé plus d’un 1 milliard de dollars en transactions primaires et secondaires depuis sa création, prépare son IPO. Les fondateurs, qui détiendraient selon les experts 40% du capital, privilégiraient Londres pour cette introduction en bourse, une option soutenue très énergiquement par Downing Street et Boris Johnson, qui s’est exprimé à ce sujet en décembre dernier. Le géant de la fintech, évalué à 5 milliards de dollars, s’est peu à peu transformé en néobanque même si elle a jusqu’ici refusé de demander une licence bancaire complète.

L'infrastructure Wise Platform au coeur de l'offre
Lancée en 2011 par Taavet Hinrikus et Kristo Käärmann en tant que plateforme de transfert d'argent pour les particuliers, la société s'est fortement développée au cours de la dernière décennie. Elle a créé un réseau pour les paiements transfrontaliers avec pour objectifs de baisser le coût des services bancaires internationaux tout en les rendant plus simples et plus rapides.

Wise propose désormais trois produits principaux. Le premier et le plus connu est un compte international permettant d’envoyer, de dépenser et de conserver de l'argent dans plus de 55 devises. Le deuxième, baptisé Wise Business, est un compte professionnel pour les entreprises qui souhaitent développer leurs activités à l’international, et proposant les fonctionnalités du compte personnel ainsi que des extras tels que des flux bancaires, des paiements de masse et un accès multi-utilisateurs.

Enfin, Wise Platform est une plateforme permettant aux banques et entreprises fintech d’exploiter l'infrastructure Wise pour proposer à leurs clients les fonctionnalités. Wise Platform a noué des partenariats bancaires dans 10 pays et sur 4 continents, avec entre autres N26, Monzo, GoCardless ou Xero.

Des revenus en croissance de 70%
La fintech revendique à date 10 millions de clients particuliers et professionnels et affirme traiter plus de 5 milliards d’euros de transactions internationales chaque mois. Selon la société, la solution permet à ses clients d'économiser plus d’un milliard d’euros par an par rapport aux banques traditionnelles. Quant aux comptes pros, plus de 150 000 nouvelles PME ont commencé à utiliser Wise Business dans les 12 derniers mois.

Wise est soutenue par IVP, un fonds californien derrière Twitter et la société mère de Snapchat, ainsi que Richard Branson et Peter Thiel. Elle a enregistré des bénéfices s’élevant à 21,3 millions de livres et des revenus en augmentation de 70%, à 302,6 millions de livres, en 2020. Employant 2 200 personnes, elle prévoit de recruter 750 collaborateurs au cours des six prochains mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media